Rencontre hasardeux entre solitaire...

Aller en bas

Rencontre hasardeux entre solitaire...

Message par Gel'kta'tey le Lun 10 Mai - 20:49

Les rayons qui ensoleillaient les arbres du marécages brillaient à mille feu...A la vue du promeneur, Gel'Kta'Tey. Etant munie d'un arc et marchant à coté de son fidèle Pa'li qui l'appelle At'Narak, il se promène dans cette marécage où le danger n'est pas forcément loin...Il marcha...Mais il finit par monter à dos de At'Narak, son Pa'li car il etait épuisé de marcher des heures et des heures. A dos de son Pa'li, Gel'Kta'Tey prit plaisir à admirer les merveilles de la nature, des Prolemuris qui planent à l'aide de leur membrane pour chercher à manger tel que les fruits. Ou des Tapirus qui brouttent les buissons. Mais pendant qu'il regardait tranquillement la nature, il vit une ombre qui semblait être celle d'un na'vi...Gel'Kta'Tey n'y fit pas attention mais après quelque seconde, il se rendit compte que ce na'vi lui espionnait. Gel'Kta'Tey continua sa promenade avec prudence, etant prêt à saisir son arc, il regarda tout autour de lui, a dos de At'Narak. Des heures après, c'est la soirée. Gel'Kta'tey décida de chasser discrétement un Yerik pour manger, la faim arrivait en lui. Après avoir mangé la chair du yerik, il prie à Eywa pour le Yerik qu'il a tué et mangé. Il continua son chemin, sans savoir que ce mystérieux na'vi l'espionnait toujours. Gel'kta'tey retourne à sa maison...Une étrange arbre maison qui n'est pas du tout dans la forêt. Certains habitant na'vi de cet arbre-maison l'accueillirent. Après l'accueillement, Gel'Kta'Tey rejoignit une réunion...Une réunion afin de prier à Eywa. Après cette réunion, il est tard, c'est la nuit, la Lune s'est levé, la soleil est couché. Gel'Kta'Tey rejoignit son harmac et s'endorma...Dans son profond sommeil qu'il aimait tant.
avatar
Gel'kta'tey

Messages : 9
Niveau : 2
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre hasardeux entre solitaire...

Message par tireaioang le Mar 11 Mai - 19:19

Je m'étais réveillé tard se matin là. J'avais fait, la veille, une poursuite dans la foret à la trace d'une petite meute de yériks inconscient de la foule d'indices qui indiquaient leur présence. Je les avais suivi toute la nuit jusqu’a se que le soleil commence à réapparaître au loin. J'étais alors arrivé à une sorte de petite mare ou une femelle apparemment inquiète protégeait ses petits d'un éventuel danger. Presque émus j'avais abandonné ma traque. De toute façon, si j'avais tué la mère, les petits se seraient fait dévorés et auraient surement soufferts. Et si j'avais tué un des petits, la mère se serait surement laissé mourir. Donc de toute façon, ca aurait été cruel. J’étais donc rentré le ventre vide.

Encore un peu endormi, je m'assis et ouvrit les yeux. Il faisait assez beau, quelques nuages venaient obscurcir juste se qu'il fallait pour qu'il fasse une température agréable. Je me levai en m'appuyant sur mes genoux. Que c'était beau...
Je refermai les yeux et un sourire fendit mon visage. Je commençai à courir vers le soleil jusqu'à ce que j'aie traversé toute l'épaisseur de mon arche et que je cours dans le vide. A se moment là, j’ouvris les yeux et poussa un cri de bonheur qui résonna au loin. Je chutai de plusieurs mètres, mais ma chute se stoppa gracieusement sur le dos de Lu'may qui lui aussi rugit de bonheur.
Heureux mais le ventre gargouillant, je demandai à mon Ikran:
''-Tu pourrais me déposer à la lisière de la forêt?
-Pas de problème. Mais à laquelllle?
-Comme vous le désirez mon cher compatriote!
-Alllors direction les marécages!
-Il y à des marécages ici?
-Non, mais un peu plllus llloin, il y en a.
-je te laisse me diriger!''

Nous volâmes ainsi pendant une demi-heure. Au fur et à mesure que nous nous éloignions de notre point de départ, les arbres se raréfiaient et il faisait de plus en plus humide. A la première vue du marécage je sus tout de suite que je n’étais jamais venu ici. Un panorama désert, plat et froid s'étendait à perte de vue. C'était assez effrayant, on aurait dit que tout avait brûlé et était en train de repousser, sauf un élément: un arbre maison un peu plus petit que celui du souvenir de Tireaioang d'ou s'échappait de la fumée.
Un peuple na'vi habitait donc ici? Je demandai à Lu'may d'aller là-bas mais de se poser à environ un kilomètre de l'arbre, je ne voulais pas risquer d'être aperçu par quelqun.

Le sol sur lequel je posai le pied était assez mou et je m’enfonçai de deux ou trois centimètre dans la vase. J’essayai de me déplacer sur se sol mouillé mais je compris vite que ca allait être compliqué. Chaque pas était comme vingt minutes de course en pleine foret! Essoufflé, je m'assis deux minutes pour reprendre mon souffle. Que c'était froid! Je réfléchi à une solution mais rien ne me vint à l'esprit jusqu’au moment ou un hennissement retentit à une dizaine de mètre. Un pa'li adulte s'enfonçait lentement mais surement dans un bourbier masqué par des buissons touffus. Affolé, je couru pour secourir la pauvre bête. Quand j’arrivai, la moitié de son corps musclé était déjà enfoncé dans le sol. Sans réfléchir, j’attrapai la longe qu'il portait au cou et tira de toutes mes forces. J’échangeai un regard avec la bête et lui cria
''-AVANCE!!!!!''
Aussitôt, l'animal s'exécuta et agita ses pates contre la berge. Au moins, maintenant il ne s'enfonçait plus, mais c'était au prix d'énormes efforts! Plus je traînais plus je me fatiguais. Donc si j’attendais encore une minute, je serais obligé de lâcher et de voir le pa'li mourir lentement devant moi.
Je lui hurlai donc
''-ENSEMBLE:
1...
2..
3!’’
Je tirai le plus possible sur la corde et le pa'li envoya une magnifique ruade dans la boue. Le vide d'air qui s'était créé s'ouvrit et la bête fut complètement dégagée du bourbier, puis alletante, elle s'affala sur le sol à peu près dur qui entourait le bourbier. Je me laissai tomber par terre et du attendre plusieurs minutes avant d'avoir une respiration normale.
Une foi que j'avais retrouvé mon souffle, je m’assis et caressa calmement le flan du pa'li. Il avait encore la respiration saccadée mais semblait à peu près rétabli je pris ma natte et l'approcha de celle de ma future monture je sentit alors un petit frisson me parcourir toute l'échine. C'était assez agréable.
Je me levai et demanda à ma monture de faire de même. Elle ronchonna un petit peu mais accepta finalement que je la monte. Il se mit debout et je sautai sur son dos pour m'installer confortablement. C'était étrange, il portait une longe na'vi mais n'était pas monté. Il avait du s'échapper...
''-toi aussi tu es partit. Murmurais-je.
- ouais..''
Nous allâmes lentement en direction du Kelutral. Mais alors que nous n'étions plus qu'à une centaine de mètres, un na'vi mâle sortit avec un equidus (pa'li) de l'entrée de l'arbre-maison et l'enfourcha. Il partit au trot avec une apparente habitude: il se tenait droit avec un arbre à la main, avait l'air détendu et semblait assez confiant. Je commençai à le suivre en faisant bien attention à se qu'il ne me remarque pas et en suivant bien le chemin qu'il prenait pour ne pas me faire aspirer par les marais. Ma monture avait un peu de mal à suivre l'allure du cavalier qu'ils suivaient mais par contre, coup de bol, le vent soufflait contre nous, donc l’inquonu ne nous remarquera pas. Je finis par arrêter de le suivre vu qu'il prenait un mètre d'avance tout les cinq mètres. Je pris soin de me cacher derrière un gros buisson et attendis son retour, il devrait revenir à l'arbre qu'il avait quitté, non?

J'attendis plusieurs heures son retour. Mais au fait, pourquoi est-ce-que je l’attendais au fait???
Mais alors qu’il faisait déjà noir, j'entendis un bruit de trot et un éternuement. C'était l'inconnu..
Je le suivi des yeux et m'empressa de réveiller ma monture profondément endormie. Je l’enfourchai mais mon pa'li henni de mécontentement. J'arrêtai de bouger, en apnée. Je vis le cavalier s'arrêter et se retourner il chercha des yeux une bête et arma son arc. Je suppliai mon pa'li de ne pas faire de bruit et de venir se cacher. Il le fit et le mystérieux cavalier s'en alla sans lâcher son arc. J'attendis un peu et enfourcha ma monture. Je suivi le cavalier grâce à la mousse qui s'illuminait à chacun de ces pas.
Je m'arrêtai à une centaine de mètres de l'arbre-maison pour pouvoir voir les flammes rassurantes du feu qui dansaient longtemps après minuit.
Puis je m'endormis et ne fit pas de rêve j'jusqu’a mon réveil..

Ouah!!
ca fait un gros pavé mais j'étais plein d'inspiration!
Allé à toi! Wink
avatar
tireaioang
l'omaticaya solitaire

Messages : 73
Niveau : 41
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 22
Localisation : suisse romande

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre hasardeux entre solitaire...

Message par Gel'kta'tey le Mer 12 Mai - 13:18

Après une nuit de sommeil, Gel'Kta'tey se réveilla et sortit de son hamac. Malheureusement, il s'est levé en retard, il a raté la réunion du matin. Gel'Kta'Tey descendit de l'arbre maison pour chasser (il prend son p'tit dej', c'est ce qu'on peut dire).
Après qu'il soit sortie de son arbre maison, il commença sa chasse. Il avança...Dans les bois marécajeuses. C'est en marchant vers la direction du soleil qui rencontre un Yerik...Un Yerik tombé nez à nez à Gel'Kta'Tey, le Yerik s'enfuit, Gel'Kta'Tey saisissat son arc et tira une flèche empoisonné, ce dernier à touché le pauvre Yerik. Gel'Kta'Tey prit son couteau, prie à Eywa pour l'âme d ce Yerik, et pognarde le Yerik. 1 heure plus tard, après être retourné à l'abre maison et mangé le Yerik, il décida encore de se promener. (Comme toujours What a Face ) Il se promena dans les bois des heures mais...Il a eu la malchance de tomber sur un Angtsik. Ce denrier fit une parade de défense, Gel'Kta'tey resta immobile et rassuré...Comme un rocher. Après quelque minute de parade, l'Angtsik arrête et continua à avancer...Comme si de rien n'etait, Gel'Kta'Tey put enfin bouger mais un autre danger n'etait pas loin et etait inaperçu du fameux promeneur. Il se souvena du mystérieux na'vi qui l'espionnait, il prit prudence. Mais les feuilles des arbres gigantesque cachait bien le ciel et le haut des arbres. Gel'Kta'Tey retourna à son arbre maison mais...C'est là qu'il tomba nez à nez à ce mystérieux na'vi...
avatar
Gel'kta'tey

Messages : 9
Niveau : 2
Date d'inscription : 10/04/2010
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre hasardeuse entre solitaires

Message par tireaioang le Mer 12 Mai - 14:50

-Je me levai en sursaut! Une flèche était passée à un mètre de moi pour aller se planter dans le flan d'un yérik à une quinzaine de mètres. J'entendis l'animal pousser un cri puis un bruit de pas précipité. Surement le chasseur!
Je cherchai des yeux mon pa'li mais il avait du partir. Terrifié à l'idée que quelqun me voie, je sautai dans le massif de buissons au bord duquel je m'étais endormi pour pouvoir espionner le chasseur sans qu'il me voie. A peine une seconde après mon saut, j'aperçu un jeune na'vi avec un léger maquillage vert sur le front et des plumes dans les cheveux. Ses jambes musclées le portaient vite et il arriva rapidement auprès de sa proie. C'est alors que je le reconnu, c'étais le na'vi que j'avais aperçu et suivi la veille!!! Je décidai de le suivre mais dus attendre qu'il ait prié Eywa et qu'il finisse de manger son repas. Une foi fini, il abandonna la carcasse à un chanceux charognard et repartit à pied vers son arbre maison. Je le suivais de loin et, en empruntant les même sentiers que lui, pus marcher normalement. Je le vis entrer par la porte principale de l'arbre maison et en ressortir une dizaine de minutes plus tard.
Je pris une flèche et l'encocha dans la corde de mon arc: on ait jamais trop prudent.
Je le suivi pendant environ deux heures. Je l’observai pendant tout son trajet et le vis rester stoïk devant une parade de défense d'un Angtsik. Une foi le martaureau calmé, il continua son trajet et commença à revenir en direction de son arbre maison. Je pris alors la décision de le bloquer si je l'avais rencontré c'était surement Eywa qui m’avait envoyé pour que je punisse ce na'vi d'un acte qu'il avait commis. Je montais sur un arbre et me posta à une quinzaine de mètres en avance sur le petit sentier qu'il prenait pou pouvoir le surprendre.
Il s'avança inconsciemment dans ma direction et se retourna pour vérifier qu'il n'était suivi par personne. Il m'avait surement vu la veille.
Le plus silencieusement possible je descendis de la branche et pointa le bout de ma flèche juste devant la tête du na'vi toujours retourné. Il se retourna et me jeta un regard surpris et intéressé. Je lui dis avec toute l'autorité possible:
''-A si nga fitsenge?!? Ulte pesu lu nga?!?''
---------------------
traduction:
Que fait tu ici?
Et qui es-tu?
---------------------
Aller, à toi!!!
avatar
tireaioang
l'omaticaya solitaire

Messages : 73
Niveau : 41
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 22
Localisation : suisse romande

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre hasardeux entre solitaire...

Message par tireaioang le Ven 14 Mai - 22:22

on a continué le RP en le faisant par MP. Donc voilà:(on a fait l'un après l'autre en commencant par Gel. )

- Tu n'a rien à craindre de moi, je suis inofensif, mi tsmukan disait Gel'Kta'Tey.
--------
- Mais alors, que fais-tu ici et pourquoi Eywa a voulu que je te rencontre alors que je n'ais pas parlé à un Na'vi depuis que je les ais quittés!!Répondis-je.
-------
- Mh ?

Gel'Kta'Tey a un air étonné, il ne comprend pas du tout de quoi parle le mystérieux na'vi.

- Je m'appelle Gel'Kta'Tey, tu es un solitaire n'est-ce pas ? C'est probablement qu'Eywa a préparé quelque chose.
--------
Je reflechis très rapidement à se qu'il venait de me dire. Et si il avait raison! Et si Eywa avait voulu qu'on se rencontre pour que l'on devienne ami?
- Mon nom est Tireaioang. Je suis un solitaire et je pense que tu as raison. J'abaissai mon arc et lui tendis une main méfiante. Il ne m'inspirait pourtant pas confiance.
--------
Gel'Kta'Tey change son regard social en regard très méfiant...Regardant droit dans les yeux de Tireaioang. Mais soudain, Gel'Kta'Tey reprit son air social.

- Peut être, tu serais le bievenue à l'arbre maison qui n'est pas du tout en ces marécage. Es-tu d'accord ? Tu n'a rien à craindre, cet arbre maison qui accueille toute sorte de na'vi. Acceptes-tu ?
--------
-Tu es solitaire et tu vis dans un arbre maison?dis-je en abaissant ma main qu'il n'avait pas serrée. Qui sont les na'vis avec qui tu vis. Sont-ils solitaires?demandais-je d'un ton bcp plus détendu qu'avant.

(on le continue et Gel. ou moi on poste la suite)
avatar
tireaioang
l'omaticaya solitaire

Messages : 73
Niveau : 41
Date d'inscription : 20/01/2010
Age : 22
Localisation : suisse romande

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre hasardeux entre solitaire...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum