Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Aller en bas

Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Invité le Mar 25 Mai - 12:52

L'astre déclinait au loin. La pénombre s'installait. J'atteignais, enfin, la lisière de la forêt. Les mornes plaines s'étendaient à perte de vue. La légère brise, fraîche, traversait l'espace naturel.

Enfin. J'ai réussi à l'atteindre. La plaine. C'est ici que j'aurais le plus de chance. Il n'y a plus qu'à attendre.

Je marchais droit devant moi. J'ignorais la direction. Je devais simplement trouver un Na'vi, ou plusieurs. Peut m'importait. Ma décision était prise.

-" Il commence à faire frais. Douce fraicheur. Je marcherais, peut importe le temps, je dois trouver des Na'vis. Je ne peux pas mourir seul. Cette plante est très efficace: son extrait provoque une perte de conscience immédiate et un ralentissement dangereux du cœur. Je pense que ces Na'vis sauront quoi faire. Je dois garder ce moyen de déplacement."

La marche était longue. La distance qui me séparait dans la forêt évoluais à mesure que la lumière du ciel déclinait. Une sorte de petite colline émergeait de la platitude de la plaine. Je m'asseyais à son sommet.

Cette nuit est magnifique. Les étoiles sont beaucoup plus visibles ici, que dans la forêt. Je ne sais pas encore qui je suis mais, cela va changer. Je retournerais dans ce corps d'avatar. Je le souhaite. Mais, même si cela n'est pas possible. Je serais moi.

Je m'allongeais. La nuit s'écoulait. Elle ressemblait à toutes les précédentes. Les paupières tantôt ouvertes, tantôt clauses. L'impossibilité de trouver le sommeil. La fraicheur qui s'installait. La brise qui parcourait mon corps. Les étoiles comme seules lumières.

Enfin le matin. Les rayons de l'astre apparaissent à l'horizon. Je dois me remettre en marche.

Je me redressais. Je scrutais les environs. Il n'y avait plus aucune forêt en vue. Seulement des mornes plaines. Je continuais ma longue marche vers mon but.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Kiram'ely le Mar 25 Mai - 13:26

Kiram'ely, une jeune na'vi d'une vingtaine d'années, s'était levée ce matin-là assez tôt, comme presque tous les matins! Elle adorait se lever très tôt parfois même avant le lever du soleil! Elle adorait tout ce qui pouvait se passer autour d'elle, très tôt. Souvent elle partait comme ça, avant que le village ne s'éveille. Elle allait trouver Klav, son pa'li et partait pour un long moment jusqu'à ce que le village soit animé de tous les gens. Aujourd'hui était donc pour elle un jour comme les autres! Elle s'éloigna d'abord à pied, l'air morne, du village, puis fini par trouver son compagnon. Rapidement tout son visage bleu s'illumina d'un simple sourire. Ravie d'avoir rejoint son pa'li la jeune femme fit le lien avec lui et y monta élégamment. Elle le laissa d'abord marcher, histoire que tous les deux s'éveille un peu, puis le fit courir. L'air frais dans son visage ne la fit que sourire davantage. Puis alors qu'ils étaient tout deux à une bonne vitesse dans les étendues, la jeune femme, qui était plutôt petite pour son âge, vit quelqu'un. Son regard se posa sur lui, puis elle changea de direction pour aller vers ce dernier. Elle fit doucement ralentir la vitesse de Klav et s'arrêta pas trop loin de l'étranger. Elle l'observa un court moment, aillant l'âme guerrière, elle se sentait déjà prête en empoigner son arc en cas de danger. Même s'il ne semblait pas être une réelle menace pour elle, elle qui était sur un pa'li et lui à pied.

-Kaltxì...

Son sourire ne paraissait déjà plus sur son visage, et non, elle n'était plus seule avec Klav...C'était plutôt bizarre ce genre de réaction mais c'était typiquement elle...

-Si nga kin srung?

Pour elle un na'vi sans monture à cette distance du village et de la forêt c'était soit un na'vi perdu soit un marcheur des rêves stupides...surtout à pied... avec la tension entre eux et les na'vi... Peu importe...Si c'était un marcheur de rêve elle le serait assez tôt...et si c'était un na'vi et l'aiderait peut-être...S'il avait besoin d'aide...sauf que c'était assez bizarre...Selon elle un humain ne marcherait pas comme ça tout seul pour arriver jusqu'au milieu des plaines, sans but...
----------------------------
Traduction:

Phrase 1 :Salut...
Phrase 2: As-tu besoin d'aide?
avatar
Kiram'ely

Messages : 25
Niveau : 12
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 28
Localisation : Les plaines

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par nawm fyawintxu le Mer 26 Mai - 20:31

Comme a son habitude Nawm s'était levé avant l'aube, il s'installa entre la foret et le village, il ne joué pas pas, il attendis l'aube pour joué un air de joie. Une heure plus tard il aperçus un cavalier qui se dirigea ver un na'vi ou un marcheur de rêve il n'en était pas sur car vu sa position il était venus de la foret.Quelque minutes plus tard il se décida d'aller voir se qui se passa car le cavalier s'arretta prés de lui. IL appela son pa'li et il alla voir tout en continuent a joué puis il appercus kiram'ely

Kaltxì kiram

puis il se tourna ver les nav'vi (ou marche réve)

kaltxì, ngenga kerä nìltsan?[/i]

Car il voyais qu'il n'était pas bien; il était un peu pale et un peu fatigué et si il avait besoin d'aide il l'aidera, même si c'est un marche rêve. Car Nawm détestait voir un être vivant souffris même si c'est son pire ennemi. Puis il reprit sa musique pas très forte pour qu'il puisse les endrent . Et il continua a regarda le levé de soleil, il se disait qu'il allé faire très beau aujourd'hui et il changea de musique il passa de l'air joyeux a un aire doux rythmé pas les chant des oiseux et du levée du soleil.

traduction
1bonjour kiram

2bonjour, vous allé bien?


Dernière édition par nawm fyawintxu le Jeu 27 Mai - 17:51, édité 1 fois
avatar
nawm fyawintxu

Messages : 173
Niveau : 52
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 24
Localisation : lille

Qui êtes vous?
Spécialité: le corp a corp et la flute
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Smaak le Jeu 27 Mai - 1:12

Sma'ak n'avait, à son habitude, pas dormis de la nuit.
Il profitais toujours de ses nuits sans sommeil pour travailler, remplir des taches pour améliorer la vie au sein du clan. La nuit passée, il avait tailler du bois pour créer des flèches.
Cette nuit là, il était partie dans un endroit assez rocailleux des plaines, pour y ramasser des pierres, et il en avait fait des pointes de flèches pendant toute la nuit. Ses mains étaient fatiguées, ses doigts engourdis, mais il avait taillé une bonne trentaine de tête de flèches.
Il avait dû y aller a pied, puisque Ray'kö son pa'li et seul amis avait la chance de trouver le sommeil la nuit.

Le jour commençait a se lever, l'olo'eyktan marchais d'un bon pas vers le village, son grand couteau, qu'il avait volé a des taotutes il y avait de ça des années, fixée sur son dos.

Il portait son petit sac remplies de points de flèches et marchait depuis près d'une heure quand il aperçût la forme lointaine de trois silhouettes, et la forme de deux pa'lis.

Curieux mais méfiant, il se rapprocha un peu, sans se faire remarquer.

A une bonne vingtaine de mètres, Sma'ak s'était allongé sur le sol dans un creux de manière a pouvoir regarder sans être vu. Il se concentra et écouta.

Il y avait deux hommes et une femme.

L'un d'entre eux jouait de la musique, mais Sma'ak ne l'écouta pas. Il concentrait toute son ouïe sur ce que les na'vis disaient.


Il réussi a entendre "As tu besoin d'aide?" venant d'une voix assez douce, surement la femme. Et aussi "Vous allez bien ?" venant d'une voix plus grave, probablement le na'vi qui était encore sur son pa'li.

Seul un d'entre eux n'avait rien dit. Et il n'avait pas bougé non plus.

Il se doutait qu'ils étaient membres de son clan. Peu de na'vis vivaient dans la région des plaines, surtout aussi loin au nord, à part son clan.

Il n'y avait rien d'anormal a voir des membres de son clan dans les parages, le village n'était pas bien loin. Mais aussi tôt le matin ? L'astre se levait à peine. Pourquoi étaient-ils déjà actifs ?

Sma'ak s'était attendu plutôt a rentrer dans son village et le trouver encore endormis, puis contempler son peuple se lever et la vie du clan se réveiller.. Mais ceux làs semblaient déjà bien réveillés.

C'est pourquoi il voulait en savoir plus et écoutait discrètement ce qui se passait.

_________________


"Oeyä swizaw nìngay tivakuk
Oeyä tukrul txe'lanit tivakuk
Oeri tìngayìl txe'lanit tivakuk
Oeya txe'lan livu ngay."
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Invité le Dim 30 Mai - 1:58

L'astre continuait son inexorable ascension. Je n'estimais plus la distance qui me séparait, à présent de la forêt. Je n'avais rien mangé depuis deux jours maintenant. La marche était douloureuse mais, elle était nécessaire.

Encore quelques efforts. Je finirais bien par trouver des Na'vis dans cette morne plaine. Je ne sais pas de combien d'individus est peuplé Pandora mais, il doit y en avoir suffisamment pour que le hasard me fasse tomber sur l'un d'eux.

Une douleur s'installait dans mes membres. Elle venait s'ajouter à celle de la faim, qui me torturait. Chaque pas devenait plus difficile que le précédent. Mon pèlerinage continuait.

-"Kaltxì...Si nga kin srung?"

Je me stoppais. La Na'vi était sur un Pa'li. Je ne l'avais jamais vu. Un nouveau Na'vi venait d'apparaitre.

-"Kaltxì kiram.kaltxì, ngenga kerä nìltsan?"

C'est une chance inespérée. Deux Na'vis sur ma route. Deux chevaucheurs de Pa'li. Je suis fatigué maintenant. C'est assez suffisant. La plante pourra bien faire son effet.

-" Je ne sais pas si vous comprenez mon langage. Mais, je n'ai pas besoin de votre d'aide. Je dois trouver la mort dans peu de temps. Je souhaitais seulement revoir une ultime fois les Na'vis. Cette race guidée par cet humain de Jake Sully."

Je détournais mon regard. Je marchais à nouveau droit devant moi. Je passais ma main droite sur mon visage. Je plaçais discrètement dans ma bouche un fin morceau de la plante.

C'est le moment ou jamais. Je dois maintenant mourir dans ce corps. Je ne sais pas si je reviendrais sur Pandora sous cette enveloppe de chair et d'os. Enfin, je vais pouvoir rejoindre mon vrai corps. Tant d'attente, de solitude et de souffrance. J'aurais quand même une chance. Pouvoir voir la mort en face.

Un léger sourire éphémère s'affichait sur mon visage. J'avalais. Je marchais. Je vacillais.

Les premiers effets de la plante. Un petit pincement au cœur. Logique si près d'une mort, même artificielle.

Je tombais en avant. J'étais à genou. Mes bras me soutenait. Je sentais doucement les battements de mon cœur faiblir. Cette sensation était extrême, angoissante, terrifiante. Je m'effondrais sur le côté. Je pouvais encore voir la morne plaine devant moi, qui s'étendait à perte de vue.

Beau paysage.

Je sombrais, le regard fixe.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par nawm fyawintxu le Mar 1 Juin - 11:22

[pour le lieux ou je vais description dans mon autres rp]

Nawm descendit de sont pa'li quand le marche rêve fut arrivé a terre il regarda si il était vivant, il était vivant mais sont cœur batté faiblement il dis a kiram d'un ton plutôt autoritaire:

kiram kerä syaw olo'eyktan ulte tsahìk. Oe kerä swotu a ngenge tolse'a

Après avoir dis cela Nawm mis le marche rêve sur son pa'li et monta dessus il savait qu'il était prêt de se lieux au moin cinq minute en allant vite.

Oe kerä set fmi ne'rerey il le dit dans un ton moins autoritaire cette fois, et quand il eu finit la phrase il demanda a son pa'li de les conduire a cette endroit le plus vite possible.

Quand ils furent arrivent, Nawm posa le marche rêve prêt de l'arbre, puis il lui fit faire le liens et a sont tour le fit puis tout en priant il joua l'hymne de la vie qu'il avait écrit quelque jours plut tôt.

traduction
1 kiram va appeler l'olo'eyktan et la tsahìk. Je vais a l'endroit sacrés que tu a vus.

2je vais essayer de le maintenir en vit
avatar
nawm fyawintxu

Messages : 173
Niveau : 52
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 24
Localisation : lille

Qui êtes vous?
Spécialité: le corp a corp et la flute
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Smaak le Mar 1 Juin - 12:00

Celui qui n'avait rien dit se mit alors a parler, mais dans une langue inconnu. Un taotute ? Un.. Un démon ? Il ne pouvait y croire. Pourtant il avait parlé dans une langue qui n'était pas du Na'vi.

L'étranger tourna le dos aux cavaliers et se mis a marcher, dans la direction de Sma'ak.
L'Olo'eyktan restait caché, surveillant l'étranger qui se dirigeait dangeureusement vers lui. L'avait-il vu ? Non. Impossible.

Puis il tomba a terre. Sma'ak l'examina, et compta cinq doigts sur ses mains. Il n'y avait plus aucun doute maintenant. C'était un démon.

La colère surgit en Sma'ak comme un gros orage sans prévenir, pour toute la haine qu'il ressentait envers ces démons et les taotutes.

Il saisit son couteau, et allait se lever pour lui tranchre la gorge, mais le Na'vi qui était à cheval l'avait rejoins. Il ordonna à la plus jeune d'aller chercher le chef et la tsahik du village, puis, très rapidement, il installa le démon sur sa monture et partit au galop.

Mais qu'est-ce qu'il faisait ? Pourquoi essayait-il de sauver ce démon?

La jeune Na'vie était partie à toute vitesse également, chercher Mi'niri'way.

Sma'ak se leva alors, et se mit à courir en suivant les traces du cavalier. Il fallait absolument l'empêcher de sauver ce démon.

Si le cavalier avait mis 5 minutes, Sma'ak, à pied, en avait mis 20.

Une fois arrivé dans un endroit magnifique qu'il n'avait jamais vu (et pourtant Sma'ak connaissait les plaines comme sa poche), avec des plantes magnifiques et une ambiance qui inspirait au bien être, au repos, à la spiritualité, Sma'ak entendit le Na'vi qui rejouait une nouvelle fois de la musique.

Sa colère revint immédiatement, et il courut vers la source de la mélodie.

Il apercu alors le démon, allongé, et le Na'vi assis près de lui, qui jouait de la musique. Il semblait prier.

Ne fais pas ça ! C'est un démon dans un corps de Na'vi ! Un être maléfique ! Il doit mourir, c'est Eywa qui a voulu qu'il meurt, ne vas pas contre sa décision !


Le Na'vi, surpris de la présence de l'Olo'eyktan ici, s'arreta, et se retourna.

Laisse-le mourir. Il le mérite.


La colère, la haine.. Tout se voyait dans les yeux de Sma'ak, qui avait un regard froid, et bouillonnant à la fois. Il faisait peur..

_________________


"Oeyä swizaw nìngay tivakuk
Oeyä tukrul txe'lanit tivakuk
Oeri tìngayìl txe'lanit tivakuk
Oeya txe'lan livu ngay."
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par nawm fyawintxu le Mar 1 Juin - 13:02

Ne fais pas ça ! C'est un démon dans un corps de Na'vi ! Un être maléfique ! Il doit mourir, c'est Eywa qui a voulu qu'il meurt, ne vas pas contre sa décision !

Le Na'vi, surpris de la présence de l'Olo'eyktan ici, s'arreta, et se retourna.

Laisse-le mourir. Il le mérite.


La colère, la haine.. Tout se voyait dans les yeux de Sma'ak, qui avait un regard froid, et bouillonnant à la fois. Il faisait peur

Nawm repris ses esprit car l'olo'eyktan devait êtres au village mais bon ce n'ai pas grave il defit le lien mais il resta assis.Il lui dit

Chef,vous allez laisser un homme mourir par simple haine, cette "avatar" comme ils l'appellent n'est normale par rapport au autre,sa peau est quasiment noir, sa tresse bouge sans raison et il a des yeux rouge de temps a autre . Et vus son état il a du rester des jours sans revenir dans sa véritable enveloppe, bien que je ne les supporte pas non plus il faut en savoir plus de lui

Il avait dis tout cela d'un ton froid (presque glacial) et calmement car il savait que smaak était subtiles sur se sujet.Il se leva et alla devant smaak car même si nawm savait savait qu'il avait du mal a faire confiance, il voulait quand même essayait de lui faire entendre raison. Car pour nawm biens que les humains soit ces ennemies, il détestée tué sans une bonne motivation, il pensa que se uniltìrantokx pouvait apporté des réponse et il voulait en savoir plus sur se phénomène.

chef, si vous me juger comme un traitre c'est votre opinion mais il a dis qu'il voulait revoir des na'vis avant de mourir et se n'ais pas mon genre de laisser tomber sans avoir des reponses a mes question.

Cette fois-ci Nawm était totalement calme et froid, il avait dis cela sans bouger en restant devant l'olo'eyktan
avatar
nawm fyawintxu

Messages : 173
Niveau : 52
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 24
Localisation : lille

Qui êtes vous?
Spécialité: le corp a corp et la flute
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Smaak le Mar 1 Juin - 16:18

"Chef,vous allez laisser un homme mourir par simple haine, cette "avatar" comme ils l'appellent n'est normale par rapport au autre,sa peau est quasiment noir, sa tresse bouge sans raison et il a des yeux rouge de temps a autre

Que sa peau soit noir ou que sa natte bouge sans raison, ca veux simplement dire que la marionnette de ce démon n'a pas été faite correctement.

Le Na'vi, d'un regard froid, s'approcha de Sma'ak.

si vous me jugez comme un traitre c'est votre opinion mais il a dis qu'il voulait revoir des na'vis avant de mourir et ce n'est pas mon genre de laisser tomber sans avoir des réponses a mes questions."

Des réponses ? Ce n'est surement pas un démon comme celui-là qui t'en donnera. Il ne voit pas. Il n'y a pas de réponse. Il a dit qu'il voulait mourir, qu'il meurt. Eywa a décidé.

Il repensa a ses frères. Les jours, les mois passés enfermé, à être étudié, examiné, testé.. L'image horrible de son frère Änsìt, les yeux et la bouche grands ouverts, le visage coupé en deux, et de Entu, la chair nue, après avoir été dépecé.

Il haïssait et il haïrais toute sa vie les taotutes et les avatars.

Aucuns d'entre ces démons ne devait vivre. Ils avaient pris la vie de ses frères, il prendrait la vie de chacun d'entre eux qu'il croiserait.

Tu ignores ce dont ces gens, venus du ciel, sont capables. Moi je l'ai vécu.

Il ajouta d'un ton terriblement froid:

Laisse le mourir.



[hrp: c'est peut-être le bon moment pour kiram et Mi'niri d'arriver ?]

_________________


"Oeyä swizaw nìngay tivakuk
Oeyä tukrul txe'lanit tivakuk
Oeri tìngayìl txe'lanit tivakuk
Oeya txe'lan livu ngay."
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Mi`niri'way le Mar 1 Juin - 16:49

[tatatatam !!! xD j'arrive en renfort Very Happy]

Mi`niri'way était entrain d'apprendre aux jeunes na'vis comment méditer. Dans le calme et la sérénité, la plupart avaient réussit et s'appliquaient à reproduire les gestes de la tsahik. C'est alors que Kiram arriva en courant. La voyant affolée, la tsahik s'approcha.

"Que ce passe t-il ?"

La jeune na'vi haleta, puis dit de manière précipitée :

"Un na'vi...bizarre...danger...évanouit...dans les étendues...vite !"

Mi`niri'way compris alors. Il ne lui en fallut pas plus pour monter un pa'li et foncer vers les étendues. Un avatar, si loin de la forêt ?! Ils savaient pourtant bien que l'Olo'ektan du clan des cavaliers leurs en voulaient. Qu'avait-il en tête ?! Elle accéléra alors, espérant qu'il ne soit pas déjà trop tard.

Arrivée à l'endroit que lui avait décrit Kiram, elle s'arrêta. Elle vit des traces aux sols, celles d'un pa'li et d'un na'vi. Elle suivit ces traces jusqu'a arriver dans un bel endroit. Elle n'eut pas le temps d'y prêter attention, qu'elle voyait déjà Sma'ak, accompagné d'un autre na'vi. Puis, non loin d'un arbre, un na'vi au sol. Cela devait-être l'avatar en question. Sma'ak avait l'air en colère. Elle respira un bon coup, puis alla vers l'Olo'eyktan.


"Sma'ak. Que c'est-il passé ?"

[Désolée d'utiliser ton personnage Kiram ^^0]
avatar
Mi`niri'way

Messages : 23
Niveau : 23
Date d'inscription : 30/05/2010

Qui êtes vous?
Spécialité: Cavalerie et Arc
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Kiram'ely le Jeu 3 Juin - 6:11

[h-j:j'ai comme l'impression que tout le monde à utilisée Kiram'ely...en rp on supposer de ne pas jouer les personnages des autres,non? Tant pis m'a faire avec...désolée d'avoir mise autant de temps je suis en plein déménagement, pour un ami Razz ]

La jeune na'vie était restée montée sur son pa'li tout se temps. Elle eut un air vraiment étrange quand elle entendit le ''na'vi'' parler. *Bon un marcheur de rêves, un démon...* Pensa-t-elle. Elle aurait bien sortit son arc pour l'abattre immédiatement, mais elle n'eut le temps de rien faire que l'autre na'vi qu'elle connaissait depuis peu de temps, prit les devants. Se sentant un peu ridicule la jeune fille ne fit que l'observer. Elle n'était après au départ qu'une enfant trouvé par un cavalier des plaines, rien à voir avec quelqu'un né au village même...Elle ne fit rien, rien du tout. Nawm lui parla ensuite de air autoritaire, elle avait un peu l'impression qu'on la prenait encore pour une gamine, mais bon, elle décida de se lancer tout de même sans poser de question. c'était ridicule, pourquoi une chasseuse comme elle devait jouer le rôle d'une messagère? Elle avait bien comprit se qui se passait, mais bon sang qu'elle trouvait ça stupide de voir un na'vi tenter de sauver un marcheur de rêve, un démon qui de toute manière voulait mourir. Ces démons étaient la source de leurs ennuis et il voulait le sauver? Peu importe, la na'vie fini par arriver près du village. Elle bondit en bas de Klav et alla chercher la tsahik, elle était toute essoufflée lorsqu'elle la trouva enfin.

-Un na'vi...bizarre...danger...évanouit...dans les étendues...vite !

Après ces quelques mots, la jeune fille qui ne semblait pas plus grande qu'une adolescente avait montrer le chemin à la tsahik, la guidant là où on l'avait demandé. Elle trouvait toujours cela stupide, mais étant qu' au fond qu'une enfant trouvée par le passé, elle avait décider de se fier au gens du village qui y étaient nés. La jeune femme dans la vingtaine avait décider de rester un peu à l'écart sur son pa'li pendant que les autres parlait. Elle colla sa tête contre Kalv, gardant le regard rivé dessus le faut na'vi quasiment mort... C'était ça qui devait se passer au final, il devait mourir...
avatar
Kiram'ely

Messages : 25
Niveau : 12
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 28
Localisation : Les plaines

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Smaak le Ven 4 Juin - 0:07

"Sma'ak. Que c'est-il passé ?"

Il reconnut immédiatement la voix de Mi'niri'way, la tsahik.

La jeune cavalière avait fait vite pour aller la chercher, dis-donc...
Mais peut importait.

Ce marcheur de rêve, ce démon dans un faux corps, il souhaite mourir et a avalé quelque chose qui porte la mort.

Sma'ak était très en colère contre le démon. Contre tous les marcheurs de rêve en générale. Il voulait qu'il meurt, ça l'apaiserait.

Ça apaiserait la mort de ses frères. Mais l'autre, il voulait le sauver. Quel idiot.

Et lui, il veux le sauver, au nom d'Eywa.

Ce n'était pas possible. Il ne le laisserait pas faire. Ce démon avait causé la mort de ses frères. Il devait le payer de sa vie. La colère, la haine bouillonnait en Sma'ak. Le chagrin aussi.

Le sang lui monta à la tête, des veines se mirent a apparaitre sur son crâne, sa natte tremblotait, et ses yeux se mirent a briller, quand il cria, comme pour supplier la tsahik

C'est un démon ! Il ne faut pas le sauver ! Il doit mourir !

Eywa, Eywa souhaites qu'il meurt. Il le mérite.



Mais elle restait calme. Son regard était impassible.

Et alors il cru comprendre, dans un profond désespoir, qu'elle ne voulait pas que le démon perde sa vie.

_________________


"Oeyä swizaw nìngay tivakuk
Oeyä tukrul txe'lanit tivakuk
Oeri tìngayìl txe'lanit tivakuk
Oeya txe'lan livu ngay."
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Mi`niri'way le Ven 4 Juin - 6:09

Sma'ak criait et s'agitait dans tout les sens. La tsahik, elle, restait calme. Elle attendait qu'il se détende un peu. Elle posa sa main sur l'épaule de l'Olo'ektan, puis la fit glisser sur sa nuque, pour ensuite arriver sur sa joue. Elle parla d'une voix douce, sans animosité.

"Sma'ak...Que t'ais-je appris ? Je sais que tu ne porte pas les marcheurs de rêves dans ton coeur, mais celui-ci ne t'as apparement pas attaqué, a ce que je sache. Tu n'as donc aucune raison de lui en vouloir personnellement, ou encore de le laisser mourir."

Puis, elle lacha Sma'ak et se dirigea vers le corps inanimé de l'Avatar. Elle l'examina minutieusement, regarda les restes de la plante qu'il avait absorbé et réfléchit. Il n'avait pas tenter de se tuer, comme le prétendais les autres na'vis. La plante qu'il avait mangé ralentissait certe le coeur, mais le gardait suffisament en forme pour ne pas mourir. Un peu comme une hibernation. Il était dans un simple coma. Pour qu'elles raisons avait-il fait cela ? Cela intriguait beaucoup Mi`niri'way. En tout cas, une chose était sur, il n'était pas mort, du moins, pas encore. Si cet état se prolongeais, il aurait tout au moins des sequelles a vie, tout au plus la mort définitive. Elle leva la tête en direction de nawm fyawintxu et dit :

"Prend ce marcheur de rêve sur ton pa'li et chevauche jusqu'au village. Là bas, emmene le à ma hutte, et ne laisse personne le voir."

Après avoir donné son ordre, elle se leva et se tourna cette fois vers Sma'ak. Elle n'avait rien d'agressif, mais son regard semblait ne pouvoir laisser aucune chance à un être vivant.

"Sma'ak, je te demande de ne pas tuer ce marcheur de rêve. J'ai quelques questions à lui poser à son réveil. Alors, s'il te plait, calme ta fureur."

[j'ai pris quelques libertés, donc évidemment, si ça ne plait pas, je changerais immédiatement ^^]
avatar
Mi`niri'way

Messages : 23
Niveau : 23
Date d'inscription : 30/05/2010

Qui êtes vous?
Spécialité: Cavalerie et Arc
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par nawm fyawintxu le Sam 5 Juin - 10:57

Elle leva la tête en direction de nawm fyawintxu et dit :

"Prend ce marcheur de rêve sur ton pa'li et chevauche jusqu'au village. Là bas, emmene le à ma hutte, et ne laisse personne le voir."

oui

Nawm prit le marche rêve sur son dos et le mis sur le dos de sont pa'li et il monta et alla vers le village, il prit tous sont temps pour y aller, il avait recommencé a joué son air de l'hymne de la vie.

La les étendues était éclairé par le soleil et cela lui permis de continué a joué son air pendant longtemps, il remarqué que olo'eyktan et la tsahìk était restait dans l'endroit, mais bon il le rejoindrait assez vite.

Il regarda si le marche rêve était vivant son pouls étais faible mais il avait un peu augmenté depuis la dernier fois. Il continué a vivres mas pour combien de temps il ne le savait même pas, puis il changea d'hymne il prit s celui de la mort.

pour quoi es qu'il veut mourir? c'est totalement absurde

Il s'était posée cette question sans vraiment réfléchir, c'est vrais pour lui vouloir mourir était totalement absurde.Tout en continuant à joué nawm montrait a son pa'li l'endroit où allez et réfléchissant à une réponse à sa question.Il ne trouvait pas de réponse logique pour lui, peut-être que lui il pouvait lui répondre, mais il était inconscient malheureusement.
avatar
nawm fyawintxu

Messages : 173
Niveau : 52
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 24
Localisation : lille

Qui êtes vous?
Spécialité: le corp a corp et la flute
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Kiram'ely le Dim 13 Juin - 8:38

La jeune na'vi dans la vingtaine était restée à l'écart un moment, au cas où on aurait besoin d'elle, mais son aide ou même sa présence semblait être complètement inutile. Elle était là , l'écart de toute conversation à simplement observer, elle était en parfaite accord avec Sma'ak. Cet être ne méritait pas de vivre, il était immonde, hors nature. Pourtant la Tsahik voulait le protéger, quel perte de temps! La jeune na'vi resta là encore un moment la tête collé contre Klav, son pa'li. Puis elle vit un l'homme qui lui avait montrer ce lieux pour la première fois, quitter avec le faux na'vi quasiment mort dessus son pa'li.

-Avec de la chance il ne survivra pas jusqu'à demain...

Dit-elle à voix basse pour elle-même. Voyant qu'elle était complètement inutile en ce lieux, la jeune cavalière des plaines quitta les lieux en talonnant son pa'li. Ils partirent tout deux en sens inverse au village. Kiram'ely ressentant le besoin de demeurer seul avec Klav, son fidèle ami depuis plusieurs années déjà. Elle s'éloigna sans trop choisir où elle allait, elle partait souvent dans une direction comme ça au hasard, elle avait une bonne orientation et trouvait facilement le chemin du retour.
avatar
Kiram'ely

Messages : 25
Niveau : 12
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 28
Localisation : Les plaines

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Invité le Jeu 8 Juil - 3:23

J'ouvrais doucement les yeux. Un mal de crâne s'était invité. Je restais quelques instants le regard vers le haut. Je n'étais plus au même endroit. Je voyais un toit en feuilles et en branchages. J'étais dans une sorte de hutte. Je m'asseyais difficilement. La hutte était grande, imposante, remplie de nombreuses choses. Je ne savais exactement où j'étais. Cependant, j'imaginais bien que la hutte se trouvait dans un village, de na'vis sans aucun doute. Maintenant il était question de savoir de qu'elles na'vis il s'agissait. C'était peut-être le village des na'vis que j'avais vu avant de sombrer.

Où est-ce que je suis exactement ? Cette hutte est très grande. La personne à qui elle appartient doit être importante. Enfin, ce n'est pas le moment de se poser des questions. Procédons avec méthode. Je suis à un endroit différent de celui où j'ai sombré. Les na'vis qui étaient présent ne sont pas ici. J'ai donc été transporté. Cette hutte est grande et pleine d'objet. Je dois être dans la hutte de la Tsahik où de l'Olo'eyctan. Ce qui veut dire que je suis au beau milieu d'un village de na'vi. Pour l'instant, il n'y a personne. Je n'ai donc pas de problèmes. Restons dans la hutte et attendons un peu.

Les minutes passaient. J'observais attentivement les objets de la hutte. Je ne les avais jamais vus pour la grande majorité. Tout cela était vraiment intéressant. Enfin, quelqu'un entrait.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par nawm fyawintxu le Jeu 8 Juil - 12:40

Enfin, quelqu'un entrait.

Nawm était entré dans la hutte pour voir comment allé l'uniltìrantokx. Il remarqua qu'il s'était réveillez, et qu'il semblait regarder les objets qu'il y avait a l'intérieur jusqu'à son arrivé. Il semblait allé un peu mieux que sur son pa'li.

Kaltxì. Déjà remis sur pied,marche rêve! Tu as des migraines des douleur quelle-que part?

Bien que ce marche rêve était un ennemie il voulait soutirait un maximum d'information avant l'arrivé de Smaak. Car il le savait bien que Smaak va tuait des qu'il auras fini sa conversation avec la tsahik.

Il lui remis le plat qu'il avait amené. Il s'assit et commença a jouer de la flute pour attendre.
avatar
nawm fyawintxu

Messages : 173
Niveau : 52
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 24
Localisation : lille

Qui êtes vous?
Spécialité: le corp a corp et la flute
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Smaak le Lun 16 Aoû - 14:29

L'olo'eyktan entra dans la hutte. C'était la hutte de Mi'niri'way. Nawm était là, et le monstre aussi. Il était réveillé.

Nawm. Sors d'ici. dit-il d'un ton froid. Smaak était en colère. Car il savait que le monstre n'allait pas mourir. La tsahik avait prit sa décision. Elle avait "interprété" la volonté d'eywa. Il ne pouvait rien contre cela.

Quand il fut seul avec le monstre, il s'approcha de lui.

Il le regarda, sa peau, son visage. Il n'avait rien d'un na'vi. C'était un imposteur. Un monstre. Un démon.

Puis la créature le regarda dans les yeux.

Ce qui énerva profondément l'olo'eyktan. Il mis une claque à la gorge du marcheur de rêve allongé, qui fut surpris de ce geste violent et qui eu donc une petite difficulté a respirer pendant un instant.

Smaak avait le visage fermé. Le regard sombre. Il était froid et pourtant il bouillonnait de haine.

Sa main était encore posée sur le cou du monstre. Et elle se resserra petit a petit. Si bien qu'il finit par l'étrangler.

Le monstre était encore très affaibli par son poison. Il ne se débattait même pas. Il gardait simplement la bouche ouverte, privé d'air, et il regardait l'olo'eyktan avec un regard plein de détresse. Il était sur le point de mourir. Mais smaak le relâcha.

Tu ne mérite même pas de mourir de ma main.


Il se releva, et s'apprêtait a sortir pour aller chercher la tsahik quand Miniriway entra dans la pièce.

_________________


"Oeyä swizaw nìngay tivakuk
Oeyä tukrul txe'lanit tivakuk
Oeri tìngayìl txe'lanit tivakuk
Oeya txe'lan livu ngay."
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Mi`niri'way le Lun 16 Aoû - 17:25

[Oh merci Eywa, j'y croyais plus à ce rp =D]

Mi`niri'way rentra dans la pièce. Elle avait vu ce qui s'était passé plutôt entre le marcheur de rêve et Sma'ak. Elle n'était pas intervenu, car elle savait que l'Olo'ektan allait avoir cette réaction. Ce dernier aurait pu tuer cet homme, mais il n'en avait rien fait. Elle était fière de lui. Il avait, en quelque sorte, fait un pas dans ses relations avec les marcheurs de rêves et les humains en général. Même si il en était toujours au point de les hair. Elle posa une main sur l'épaule de Sma'ak.

"Tu peux disposer Sma'ak, je dois discuter en privé avec le marcheur de rêve. Pas que cela est une grande importance, mais je préfèrerais que tu ne soit pas là. Pour son propre confort. Ne t'inquiète pas, je t'appellerais si le besoin s'en ressent."

Elle le laissa partir et s'approcha du marcheur de rêve. Comme il était allongé sur son propre lit, elle s'accroupie pour être à sa hauteur. Elle posa sa main sur le front minuscule de l'homme.

"Il te reste un peu de chaleur en trop, tu devrais encore te reposer si tu veux guérir. Excuse Sma'ak, il ne recommenceras plus. Il a une haine vicérale envers les tiens."

Elle retira sa main, sans cesse de regarder le marcheur de rêve.

"Quel est ton nom ? Tu est à présent au clan des cavaliers des plaines. Je suis la Tsahik. Tu n'as plus rien à craindre ici. Si il le faut, j'interdirait à Sma'ak de pénétrer dans ma hutte."

Elle se releva et prit quelques fruits qui trainaient encore par là, ainsi que quelques plantes médicinales qu'elle concervait dans des récipients en terre cuite. Elle revint vers le jeune homme. Elle lui tendit une herbe jaune pâle, semblable à une racine, qu'elle lui intima de prendre. Ensuite, elle lui donna un fruit bleu avec des tâches noires de différentes formes.

"Le premier t'aidera à guérir, le deuxième à faire passer le mauvais goût."

Elle lui sourit, comme pour l'encourager à la croire sur parole.
avatar
Mi`niri'way

Messages : 23
Niveau : 23
Date d'inscription : 30/05/2010

Qui êtes vous?
Spécialité: Cavalerie et Arc
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Invité le Lun 16 Aoû - 22:26

Cette personne était un guerrier. C'était ce qui me semblait. Il s'avançait vers moi. Il n'avait pas l'air hostile.

Kaltxì. Déjà remis sur pied, marche rêve! Tu as des migraines des douleurs quelque part ?

J'avais réussi à saisir la majorité de ce que venait de me dire le na'vi, ce qui me permettait de le comprendre. Néanmoins, j'avais encore des lacunes évidentes sur la langue Na'vi. Comme quoi, je pouvais encore apprendre des choses sur ce que j'étais censé connaître. Il s'asseyait, déposait un plat pars terre et soufflait dans une sorte de flute.

J'étais sur le point de lui répondre mais, un autre guerrier entrait rapidement dans la hutte. Il était plein de colère. Il ordonnait d'un ton froid que l'autre na'vi sorte. J'apprenais qu'il s'appelait Nawm. Ce dernier s'exécutait. Ceci fait, il s'approchait de moi. Même s'il ne laissait rien paraitre, je surprenais de la haine, une profonde haine dans son regard. A peine mon regard levé, je recevais un coup fort au niveau de la trachée. Je ne l'avais pas vu venir. J'avais du mal à respirer. Cependant, sa main était restée, fixée sur ma gorge. Je sentais l'étreinte qui s'intensifiait.


Qu'espère-tu guerrier na'vi ? Me tuer ? Soit. Je suis encore trop faible pour résister. Je ne prendrais même pas la peine de me débattre.

L'air me manquait. Je fixais le na'vi droit dans les yeux. Quelque-chose brillait au fond de ses prunelles. C'était une menace. Une menace qui allait avoir de graves conséquences. La haine profonde qu'il semblait avoir pour les avatars et les humains. Je voyais la guerre dans ses prunelles. Mon regard se changeait en détresse. Je bloquais ma gorge au maximum mais, l'air me manquait cruellement. Enfin, son étreinte se stoppait.


Tu ne mérite même pas de mourir de ma main.

Là j'avais pu saisir chacun de ses mots. Je suffoquais un peu. J'essayais de retrouver le souffle. Une Na'vi venait d'entrer dans la hutte. Elle était parer de nombreux colliers et bracelets. Elle posait une main sur l'épaule du guerrier et celui-ci s'en allait.

"Tu peux disposer Sma'ak, je dois discuter en privé avec le marcheur de rêve. Pas que cela est une grande importance, mais je préfèrerais que tu ne soit pas là. Pour son propre confort. Ne t'inquiète pas, je t'appellerais si le besoin s'en ressent."

Elle s'approchait de moi. Elle s'accroupissait, arrivée à ma hauteur. Je pouvais voir distinctement son visage et son corps. Elle portait de nombreuses traces de peinture rouge. Elle posait sa main sur mon front.

"Il te reste un peu de chaleur en trop, tu devrais encore te reposer si tu veux guérir. Excuse Sma'ak, il ne recommenceras plus. Il a une haine viscérale envers les tiens."

Elle retirait sa main. Elle ne cessait de me regarder.

"Quel est ton nom ? Tu est à présent au clan des cavaliers des plaines. Je suis la Tsahik. Tu n'as plus rien à craindre ici. Si il le faut, j'interdirai à Sma'ak de pénétrer dans ma hutte."

Je ne disais rien. Je comprenais presque l'intégralité de ce qu'elle me disait. Ainsi, elle était Tsahik. Je devais être dans sa hutte. En effet, quelques secondes plus tard, elle se levait pour aller chercher des fruits et d'autres plantes. Elle revenait à ma hauteur. Elle me tendait une racine jaune. Je la reconnaissait. C'était une plante médicinale qui accélérait la régénération des tissus et atténuait la douleur. Elle me tendait également un fruit bleu avec d'étranges tâches noires.

"Le premier t'aidera à guérir, le deuxième à faire passer le mauvais goût."

Elle me souriait. Cependant, je prenais puis je reposais ce qu'elle me donnait, juste à côté de moi. J'étais dans le village du clan des cavaliers des plaines. J'étais dans la hutte de la Tsahik. Un guerrier vraisemblablement nommé smaak avait essayé de me tuer pars strangulation. Les choses allaient un peu trop vite. Je la regardais au fond des yeux.

"Je me nomme Jack Volfcan, alias Keyeung. Avant de prendre ta racine j'aimerais savoir pourquoi tu agis ainsi envers moi. Smaak aurait très bien pu me tuer. C'est ce qu'il aurait dû faire d'ailleurs. Alors, si tu souhaites obtenir de moi quelque-chose, répond d'abord à ma question"
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Mi`niri'way le Jeu 23 Déc - 18:24

"Je me nomme Jack Volfcan, alias Keyeung. Avant de prendre ta racine j'aimerais savoir pourquoi tu agis ainsi envers moi. Smaak aurait très bien pu me tuer. C'est ce qu'il aurait dû faire d'ailleurs. Alors, si tu souhaites obtenir de moi quelque-chose, répond d'abord à ma question"

La Tsa'hik regarda le jeune homme, comme pour le sonder. Il avait donc réellement des envies de suicide. Elle s'assit en tailleur sur le sol, mais grâce à sa taille, elle réussit à garder son visage à la même hauteur que l'étranger sur le hamac. Elle réfléchit, et garda donc un instant le silence. Puis, elle répondit, pesant chacun de ses mots :

"Et toi, pourquoi à tu tellement envie de mourir ?"

Elle n'attendait pas de réponse à sa question, aussi enchaina t-elle rapidement :

"Je vais répondre à ta question : je t'ai sauvé car Eywa nous apprend à respecter toute vie, quelqu'elle soit."

Elle eut un regard vers l'entrée de sa hutte, puis revient au jeune homme.

"Le cas de Sma'ak est à part. Il a eu quelques problèmes avec les premiers marcheurs de rêves, et depuis il ne fait plus confiance à votre race."

Malgré sa violence et sa haine, Mi`niri'way savait que Sma'ak n'avait pas un mauvais fond, et qu'il ne désirait que faire disparaitre cette rage qui lui empoisonait le coeur. La jeune Tsa'hik esperait qu'avec le temps, cette blessure disparaitrait d'elle même. Ou du moins avec l'aide de quelqu'un.
Se reconcentrant sur Jack, elle le regarda droit dans les yeux et lui intona :


"Donne moi une bonne argumentation a ton tour, ou bien par Eywa je te forcerais à reprendre tes forces, ne serait-ce que pour aller mourir ailleurs que dans notre village."

Elle ne savait pas si la sévérité avec laquelle elle avait parler ferait de l'effet ou non. Après tout, ce genre de personnage ne se laissait surement pas intimider par quelques menaces futiles, et pourrait se mordre la langue rien que pour lui faire gène. Si ce marcheur de rêve mourrait, non seulement elle aurait échouée dans la préservation d'une vie, mais cela entrainerait aussi des conséquences sur Sma'ak. Sa haine serait peut-être renforcée par la satisfaction d'avoir tuer un ennemi, ou dans une maigre probabilité, cela appaiserait quelque peu sa fureur. Elle ne voulait pas risquer l'un pour avoir l'autre.

[désolée du retard *SBAF*... je vais tenter de raviver la flamme(rp) de Jack, ne serait-ce que pour finir ce rp ^^0]
avatar
Mi`niri'way

Messages : 23
Niveau : 23
Date d'inscription : 30/05/2010

Qui êtes vous?
Spécialité: Cavalerie et Arc
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Invité le Jeu 6 Jan - 18:32

J'attendais une réponse de sa part. Je n'avais pas l'intention de rester le seul à poser des questions. J'étais un hôte, ou même un prisonnier mais, il n'était pas question que je me comporte comme tel. Elle me souhaitait du bien. C'était ce qu'elle m'avait fait comprendre en agissant ainsi mais, je devais rester prudent. Mourir ne représentait pas un danger pour moi. Néanmoins, je devais bien avouer que cette perte pourrait s'avérer assez gênante.

Enfin, la Tsahik s'abaissait à mon niveau. Elle me regardait fixement au fond des yeux. Elle y cherchait vraisemblablement quelque-chose. Je me demandais ce qu'elle pourrait y trouver. Après tout, ma mémoire m'était revenue. J'étais Jack Volfcan, un scientifique humain qui possédait son propre avatar. J'avais plusieurs objectifs à remplir. Mon corps d'avatar, Keyeung, me faciliterait la tâche. De plus, ce n'était pas si désagréable que ça d'être dans un autre corps. Cela avait ses avantages et je n'avais pas en trouvé d'inconvénients majeurs. J'étais plus grand, plus rapide, plus vif, plus fort. Néanmoins, je ne pouvais pas accéder à la base d'avatar comme ça et procéder à plusieurs de mes expériences.

Un silence s'était installé depuis plusieurs minutes entre nous. Je ne disais mot. Je n'avais pas l'intention de céder. C'était à elle de faire son choix. Mon exigence n'était pas si inaccessible que ça. Elle réfléchissait peut-être à l'intérêt de me répondre. S'il n'y avait aucun profit, aucune information à prendre, on se débarrassait de la chose. Pour ma survie, ou pas, elle me répondait.


"Et toi, pourquoi as-tu tellement envie de mourir ?"

Elle ne répondait pas à ma question. Elle m'en posait une autre. Alors comme ça, je tenais à mourir. Pas spécialement mais, cela m'importait peu. J'avais obtenu ce que je voulais. J'avais retrouvé un être cher, mon moi, mon véritable moi. Ma mémoire, mes souvenirs, à présent je vivais ma véritable vie.

"Je vais répondre à ta question : je t'ai sauvé, car Eywa nous apprend à respecter toute vie, quelle-qu'elle soit."

Je la fixais. Sa vision n'était visiblement pas partagée par tout le monde. Je comptais déjà deux êtres pour qui cela ne voulait absolument rien dire. Je me comptais bien évidemment dans le lot. L'autre na'vi, ce Smaak, devait être le second. J'en avais la confirmation quand elle jetait un regard rapide vers l'entrée de sa hutte.

"Le cas de Sma'ak est à part. Il a eu quelques problèmes avec les premiers marcheurs de rêves, et depuis il ne fait plus confiance à votre race."

Hum, cela justifiait absolument tous ses agissements. Moi-même j'avais bien eu des problèmes avec les na'vis mais, je n'avais pas encore cherché à les exterminer. Enfin, c'était une idée à développer. Mais, pour le moment, la Tsahik se retournait vers moi. Elle me fixait d'un regard particulier, entre menace et avertissement.

"Donne-moi une bonne argumentation à ton tour, ou bien par Eywa, je te forcerais à reprendre tes forces, ne serait-ce que pour aller mourir ailleurs que dans notre village."

C'était clairement une menace. Néanmoins, elle ne l'était pas véritablement. Le ton était sévère mais, les mots étaient sincères et enclin à mon rétablissement. C'était incohérent. Elle craignait quelque-chose. Elle s'inquiétait plutôt. Un marcheur de rêve ne pouvait être la source principale d'une telle inquiétude. Non, il y avait autre chose. La situation tournait clairement à mon avantage mais, quelque-chose me disait qu'il ne fallait pas en profiter. Pour l'instant, je demeurais au milieu d'un village na'vi, face à la Tsahik. Il ne fallait pas prendre de risques inutiles.

"Une bonne argumentation. Je ne suis pas sûr que tu es capable de la comprendre. Je suis un marcheur de rêve. J'utilise cette enveloppe corporelle pour étudier Pandora et tout ce qui s'y trouve."

Je souriais malgré moi.

"Pour une raison qui m'échappe encore, je suis resté bloquer dans cette enveloppe, qui plus est en perdant absolument tous les souvenirs de mon existence humaine. Si j'ai souhaité mourir, ou du moins quitter cette enveloppe par la manière la plus radicale, c'était après mure réflexion. En effet, j'ai émis l'hypothèse, après quelques rencontres avec des na'vis, que mourir était la seule et l'unique solution pour revenir dans mon corps humain. Ainsi, j'espérais récupérer mes souvenirs et surtout mon existence."

Je plongeais mon regard dans celui de la Tsahik.

"Néanmoins, je souhaitais à tout prix conserver cette enveloppe, pour l'utiliser à nouveau mais, en étant vraiment moi cette fois-ci. C'est donc la raison pour laquelle, je me suis arrangé pour approcher la mort, à proximité d'un na'vi. Je pense que tu dois connaître les plantes qui permettent ce pêché. Une fois dans mon corps humain, je suis retourné dans mon "avatar". Je me suis réveillé dans cette hutte. Voilà où nous en sommes."

Le regard que me lançait la Tsahik ne me disait rien qui vaille. Je m'inquiétais un peu. Pourtant, j'avais été honnête. Je n'avais aucun intérêt à lui mentir. Cependant, certaines vérités n'étaient peut-être pas bonne à dire.

"Je ne t'ai absolument rien caché. Alors, quoique tu décide, tient en compte dans ton jugement. Pour ma part, je ne risque pas plus que de me retrouver entre les mains du guerrier qui semble avoir autant d'importance pour toi."

J'avais dis, tout ce que j'avais à dire. Maintenant, c'était la Tsahik qui avait les cartes en main. Elle pouvait donner l'ordre de m'épargner, de me tuer , ou de me garder ici, prisonnier. Néanmoins, dans les deux dernières possibilités, j'étais déjà prêt à me défendre, quoique qu'il m'en coûte. Après tout, avoir une deuxième vie était un précieux avantage.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ultime démarche mortuaire [Ouvert]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum