Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Aller en bas

Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Ahtos le Dim 3 Jan - 16:11

C'était un matin , lorsque le soleil, encore couché, projetant un effet d'encre diluée, Ahtos, un Ikran massif, noir est blanc de trois ans se reveillait d'un long sommeil, lové contre une paroie de pierre, au clair de lune. L'Ikran se leva et se déplaca, pour se placer au bord de la falaise. Il insipra et expira rifondement de ses orrifices placés sur son poitrail, en faisant ce qui semblait etre un baillement.
Tout a coup, Ahtos sauta dans le vide, deploya sesgrandes ailes noires et blanches et se mit a battre des ailes, se dirigeant toujours vers le sol. Il ocntinua de battre des ailes, mais en changeant de direction, se dirigeant maintenant vers une tres grande clairiere abritant un troupeau d'hexapedes. Tout en fonçant en piqué vers le sol, il croisa un groupe de deux Na'vis d'age situé entre 13 et 16 ans, escaladant les lianes et les aprois rocailleuses. En passant, Ahtos produit un cou^de vent, ebouriffant les deux jeunes hommes bleus.
Lorsqu'Ahtos arriv a environ cent metres du sol, il commença a ralentir, fonçant toujours vers le troupeau qui ne s'était rendu compte de rien. Quand il arriva a environ cinquantes metres du sol, il se retourna, pres a attraper un animal avec ses serres aiguisées. Il fondit sur sa proie et la saisie avec force, empechant le pauvre Yerik de faire quoi que se soit. Il entreprit ensuite sa montée vers le nid des Ikrans, a grand coups d'ailes. En chemin, il croisa le meme groupe de Na'vi que precedemment, mais cette fois ci, ils étaient en train d'escalader la paroie la plus escarpée de toute la montée.
Lorsque l'Ikran noir arriva au nid, il posa le Yerik qui se débatait encore faiblement. Ahtos poussa des cris, semblables a des prieres ou des excuses, tua le Yerik et commença a le manger, avec ses congeneres.
avatar
Ahtos

Messages : 15
Niveau : 7
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par funreal le Dim 3 Jan - 16:39

Les deux jeunes na'vi montèrent de plus en plus dans les montagnes flottante de Pandora, Dras-guns était devant il connaissait bien c'est montagnes.Funreal le suivait émerveiller de voir c'est magnifique rocher flottant dans l'atmosphère chaud de Pandora.
En escaladant les rocher liée entre eux,il vit un magnifique ikran,il fut passer trop vite,funreal n'a pas pue le regarder avec intention.Les deux jeunes na'vi avait par contre constater que la magnifique monture volante, tenait dans ses aiguiser comme des rasoirs,un yerik.Dras-gun qui connaissait bien les ikrans n'était pas inquiet,tandis que funreal paniquait de plus en plus.
Les deux chasseurs montaient de plus en plus haut,jusqu'à arriver au sommet d'un rocher de taille moyenne.Des lianes pendait dans le vide face a eux,Dras-gun jeta un regard à funreal et sauta pour s'agripper sur la liane.Le second na'vi le suivit.Il montèrent sur une liane sur environ 25 mètres,puis une autre énorme liane tenait deux énormes rocher,il fallait la traverser.les deux jeune na'vi couraient pour ne pas perdre de temps.
Il traversèrent une grotte et ils arrivèrent enfin.Des ikrans volaient de partout c'était vraiment impressionnant....
avatar
funreal

Messages : 98
Niveau : 28
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 25
Localisation : Rhone Alpe, Annecy

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Leia le Dim 3 Jan - 18:57

Le voile le lumière matinale avait repris sa place dans les cieux, chassant la couverture sombre de la nuit, rendant à la nature du monde de Pandora leur couleur naturel. Tendis que les prédateurs nocturne, tel que les nantangs, retournaient dans leur tanière pour se laisser emporter par le sommeil durant les heures de lumières, tous les êtres vivants le jour de la planète-lune reprenaient lentement leur petit quotidien : le puissant palulukan sotait déjà d'arbre en arbre, à la recherche de sa prochaine victime, qui serait peut être un de ces petits yerik, dans les plaines d'herbe, qui prenaient leur petit déjeuné de végétation fraîche. Les bipède na'vi eux-même sortaient du nouveau territoire qu'ils avaient investis depuis la destruction de l'ancien par ceux venu du ciel, pour prendre le cour d'une nouvelle naissance du soleil.
Les montagnes flottantes se remettaient elles même à fourmiller de toute part de vie, tendis que les ikrans sortaient de leur nid et certains d'entre-eux arpentaient les pentes rocheuses, cherchant la chaleur du soleil afin de sécher leurs écailles encore couvertes de l'humidité de la nuit, et que d'autre plonger déjà pour aller faire une petite partie de chasse. Au milieu de l'océan de bleu saphir et de vert émeraude des habituelles couleurs de ces grands reptiles volant, on pouvait voir une étrange tache rouge : Leia, la jeune ikran qui, par une tare génétique, était né avec des écailles de couleurs de rubis, venait de sortir de la petite caverne qui lui servait de lieux de sommeil.
La jeune femelle s'ébroua légèrement, puis bailla un bon coup, laissant pendre sa langue rose entre ses puissants et résistants crocs, et regarda autour d'elle. Le temps que ses yeux s'habituent à la douce lumière du soleil, et elle put distinguer ses congénères. Son regard d'ambre flotta un petit moment sur leur lieux de vie, tendis qu'elle tournait la tête de droite à gauche d'un air paresseux et encore endormit. Les yeux perçant de Leia furent attirés par un éclat d'encre, alors qu'Athos, un jeune mal du même âge qu'elle, aux écailles noires, passé à tire d'ailes pour allait se chercher un casse-croute. La fille de l'air aux écailles de sangs ne pouvait s'empêcher, chaque fois qu'elle le croisait, de l'observer un petit moment. Les autres ikrans faisaient de même, généralement étonné de voir sa différence physique, comme ils le faisaient d'ailleurs pour elle-même, mais sa raison était tout autre : malgré le fait qu'ils ne soient pas frère et soeur de nichée, ils possédaient tout deux la même anomalie génétique. Leia était toujours rassurait de voir qu'elle n'était pas la seul de sa race à avoir cette particularité...
Fin bon, revenons à ce qu'elle comptait faire là, maintenant et tout-de-suite. Ce matin, elle n'irait pas chasser, car elle sentait que c'était un des jours où les bipèdes bleus de la terre venaient essayer de choisir un ikran, pour qu'il devienne son compagnons des airs. C'était un jour unique pour les na'vis comme pour les banshees, car si les deux-pattes n'avaient qu'une chance dans leur vie pour devenir un chevaucheur du vent, les montures ne choisissaient dans leur vie qu'un seul esprit avec qui ils fusionneraient pour voler. Leia avait toujours été légèrement attiré par l'idée de peut être un jour pouvoir partager ses chasses avec un na'vi. Elle voulait donc être sûr de ne pas rater leur arrivé.
Depuis le rocher où elle était perchée, elle flairait puissamment avec les naseaux de son encolure, tendis que les courants des montagnes flottantes conduisaient les odeurs des bipèdes. Elle suivait ainsi leur progression. Elle sentait que c'était deux mâles, et qu'ils s'approchaient lentement, mais surement, de leurs nids. Elle était prête : si l'un d'eux la choisissait, et qu'elle le choisissait, le combat rituel commencerait, un combat où elle devrait essayé de tuer son possible futur chevaucheur. Même si elle aurait apprécié avoir un allié du ciel, elle était prête à montrer qu'elle avait du caractère et qu'elle ne se laisserait pas si facilement soumettre...


Dernière édition par Leia le Mer 6 Jan - 23:11, édité 1 fois
avatar
Leia

Messages : 20
Niveau : 12
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Dras-gun le Dim 3 Jan - 20:21

_-* Flash Back *-_

Cette nuit-la, Dras-gun n'arrivait pas a dormir, il avait hâte, car il savait qu'aujourd'hui, c'était un grand jour. Au bout de quelques heures, il trouva sommeil, mais pas pour tres longtemps. Il se leva encore plus tôt que prevu, mais resta quelques minutes allongé dans son hamac, a regarder vers le haut, a penser.
Quelques temps plus tard, il sortit de son hamac en prenant les affaires qu'il avait entassé a ses pieds et sortit de l'arbre maison. Quand il sortit, il se rendit compte a quel point l'air était froid et que cela lui piquotait la peau, mais il s'y habitua.
Ensuite, Dras-gun marcha vers un arbre proche, y grimpa et s'assit sur une branche courte, adossé a un tronc, en observant le ciel. Une gigantesque planete cachant une partie du soleil donc on en voyait seulement la moitiée.
Apres quelques minutes, Funreal sortit enfin, le jeune Na'vi le rejoint et ils partirent vers les montagnes flotantes.
Quand ils y arriverent, le soleil n'était qu'un peu plus visible, mais pas totallement. Ils entamerent leur escalade, grimpant des falaises, sautant de lian,es en lianes, traversant avec equilibre des sortes de ponts qui reliaient des montagnes. A un moment, un Ikran aux ecailes noires d'ébène fonça en piquet vers le sol, et rmeonta quelques instant plus tard, un yarik se débatant faiblement entre ses serres.
Apres encore quelques minutes, ils arriverent sur une plateforme faisant le tour de la montagne volante. Ils marcherent et vire de plus en plus d'Ikrans qui volaient, mais il falait continuer a monter.

_-* Fin du Flash Back *-_

Mais, un peu plus tard, Dras-gun, qui était a la tete, atteignit une autre plateforme. Tattonant de la main pour chercher une prise sur cette plateforme, il passa sa tete au dessus du bord et apperçu une Ikran femelle a l'air endormie, au écailles de couleur rubis et au yeux d'ambre...
avatar
Dras-gun
L'éleveur de Pandora

Messages : 83
Niveau : 8
Date d'inscription : 01/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Ahtos le Dim 3 Jan - 20:31

Le matin s'était levé lentement, et l'air était froid en altitude. Ahtos avait déja été chasser et avait mangé pour la matinée. Il ne restait du Yerik plus qu'une carcasse. Il avait fini ce qu'il avait a faire, il avait du temps libre. Il avança lentement vers la bordure de la falaise et s'y lança. Battant des ailes et volant avec une agilité et une faiclitée déconcertante, Ahtos volait de long en large des montagnes volantes, effrayant certains animaux volant des allentours. A plusieurs reprises, il le faisait surement expres, il passa devant une caverne abritant une jeune Ikran du même age que lui, au ecailles rougoyantes et au regard d'ambre, une femelle Ikran qu'Ahtos, pas seulement car c'était la seul autre personne que lui a posseder une anomalie genetique faisant changer la couleur de ses ecailles et de ses yeux, appreciait vraiment. Mais, a chaque fois qu'il passait devant la caverne, il appercevait deux bipèdes bleus escaladant et se dirigeant vers la grotte de Leia, l'Ikran rouge.
Mais la derniere fois qu'il observa cette caverne, le Na'vi a la tete de l'expedition atteigni la caverne. Il observait la femelle Ikran, comme s'il avait peur. Masi Ahtos fonça vers la grotte et intervint, il evait proteger Leia...
avatar
Ahtos

Messages : 15
Niveau : 7
Date d'inscription : 03/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par funreal le Dim 3 Jan - 22:04

Funreal était devant décider a choisir et se faire choisir par un ikran.Dras-guns était a coter d'un ou plutôt d'une ikran,de couleur rouge émeraude,magnifique.La magnifique bête ne lavait pourtant pas vue.funreal suivant juste derrière dras-gun,quand soudain on vit jaillir dans le ciel un ikran de couleur noir et blanc il était magnifique.Il se dirigea vers les deux jeunes na'vi,Dras-gun recula de quelque pas.Mais le ikran en avait a funreal en particulier c'est alors qu'il compris.
Il ma choisit
La femelle ikran quand a elle recula,funreal et le ikran se regardaient fixement,aucun de eux deux ne baissaient le regard.Le banshees se jetta d'un coup sur funreal lequel sortit sa liane et l'enroula autour de la bouche de la bête.
Le jeune na'vi chevaucha la bête pour ainsi essayer de faire le lien qui pourra les unirent,mais l'ikran se retourna violemment et tomba dans le vide avec funreal accrocher dessus.Une course effrénée se fit alors si il ne nouait pas le lien alors les muriraient de leur chute.Le sol se rapprochait de plus en plus tandis que funreal essayait de faire le lien.Soudainement la bête se heurta a un rocher se qui la déstabilisa,funreal en profita pour faire le lien.
Sa y est c'était fait,il "tait uni le jeune na'vi ordonna dans la tête au ikran de se stabiliser et de remonter voir dras-gun,ce fut chose faite.
Arrivés au sommet Dras-gun poussa un souffle de soulagement.Quand soudain sortit de nul part l'ikran rouge s'approcha de dras-gun prêt a l'attaquer,elle l'avait choisit.....
avatar
funreal

Messages : 98
Niveau : 28
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 25
Localisation : Rhone Alpe, Annecy

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Leia le Dim 3 Jan - 23:40

Enfin, elle les vit apparaître : les deux na'vis mâles sortirent de derrière les pentes de la montagne. Leia, qui avait finit par légèrement somnoler sur ses ailes à force de les attendre [que ces bipèdes peuvent êtres pataux !], évaya complètement son esprit à la vue des deux-pattes bleus venus de la terre et resta un moment immobile, les observant tous deux à tour de rôle, de la tresse à la queue. A travers leur visage félin, leurs bras et leurs jambes musclées, et leur peau dépourvu d'écailles, d'une couleur ciel aux reflets d'argents, elle cherchait à voir quelques chose, comme une lumière... à moins qu'elle doive détecter une odeur... elle flaira au maximum, pour être sûr... ou alors, c'était peut être comme un contact électrique, qu'elle devait ressentir...
L'ikran aux écailles de rubis ne savait pas vraiment ce qu'elle attendait. Elle ne savait pas ce qu'un des membres de sa race devait ressentir, lorsqu'il choisissait son chevaucheur. Mais il ne lui fallut pas très longtemps avant de le comprendre : après qu'elle ai longuement étudié les deux na'vis, son regard d'ambre tomba dans les yeux de l'un d'entre-eux, et c'est la qu'elle le ressentit... c'était plus qu'une lumière, ou qu'une odeur, ou même qu'un choc électrique... c'était à la fois infime, mais terriblement puissant... lorsque leurs regards se croisèrent, les antennes du lien d'esprit sur la tête de la femelle se dressèrent. Elle le savait, sans vraiment comprendre comment elle le savait : c'était lui qu'elle devait choisir, lui à qui elle devait lancer le défit, et si il gagnait, ce serait lui qui deviendrait son cavalier et partagerait ses vols et ses chasses.
Il était temps de passer à l'action : la jeune ikran prit pour commencer une posture de menace. Avant de commencer le rituel de combat, elle voulait être sûr que celui qu'elle choisissait serait assez courageux pour se mesurer à elle. Elle découvrit ses crocs et commença à grogner... une ombre passa au dessus d'elle. Attiré par ce qui avait caché le feu ronflant dans le ciel, Leia ne put s'empêcher de rompre le contact visuelle avec le na'vi pour regarder en l'air : c'était l'autre ikran de différente couleur, le mâle noir, Ahtos. Il atterrit devant elle et la sépara des deux bipèdes. Non, pas maintenant ! C'était sympa de sa par de vouloir jouer les chevaliers servants qui sauve la petite ikran en détresse, mais ce n'était vraiment pas le moment ! Elle était sur le points de conclure son lien ! Leia était sur le point de remettre son "héros" à sa place, mais elle n'en eut pas l'occasion. Quelque chose d'étrange se passa, quelque chose qui la dissuada d'intervenir : Ahtos et le second na'vi s'observaient fixement, avec une intensité qui la fit frémir jusqu'au bout de ses écailles du bout de sa queue. Elle comprit que le mâle de sa race ressentait pour ce bipède ce qu'elle-même venait de ressentir pour son congénère. Plutôt que de les déranger, elle recula et observa le combat entre-eux.
Celui-ci ne se fit pas attendre : après l'avoir défier du regard, Ahtos se jeta sur le na'vi. Celui-ci riposta en enroulant une petite liane autour de sa gueule et en sautant sur son dot. Tendis que la bête volante cherchait à s'en débarrasser, le deux-pattes se battait pour rester en place et essayer de lier son unique antenne en fourrure noir à l'une de celle de la bête. Lors d'un assez mauvais mouvement d'Ahtos, tous deux chutèrent de la montagnes. La femelle fonça vers le rebords et les observa tomber. Elle aurait tellement aimé intervenir pour aider l'ikran noir, qu'elle considérait comme un ami de longue date, à se redresser, mais elle s'en abstint : il était interdit, autant chez les na'vi que chez les ikrans, que quelqu'un intervienne durant le combat rituel entre un chevaucheur du vent et sa monture, sinon le combat serait nul et le lien ne se ferais jamais. Leia ne put qu'observer, impuissante, les deux mâles foncer vers le sol dure...
Mais le na'vi parvint finalement à connecter le lien de son esprit à celui de l'ikran noir. De ce fait, utilisant leur nouveau lien, il réussit à faire redresser Ahtos. En les voyant remonter, la femelle aux écailles de sang leva bien haut son museau et hurla...


-GGGGRRRRAAAAOOOORRRRR !!!

... de toute la puissance de ses poumons, afin de saluer la naissance de ce nouveau couple du vent. Puis, sans attendre plus longtemps, vive comme l'éclair, elle se tourna à nouveau vers le premier na'vi, celui qu'elle avait elle-même choisit. Assister à ce combat avait finit de complètement la réveiller, et elle en était encore plus motivée. Plongeant à nouveau son regard dans celui du deux-pattes, Leia se remit à grogner de toute la puissance de sa vois, laissant échapper des bruits de galets frottés les uns contre les autres de sa gorge. Elle se tenait prette... a tout moment, l'un ou l'autre pouvait décider d'attaquer... celui qui baissait le regard en premier aurait deux fois plus de chance d'être le perdant...
avatar
Leia

Messages : 20
Niveau : 12
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Dras-gun le Lun 4 Jan - 18:20

Le plus jeune des deux Na'vis était encore dans la grotte. Il avait entendu la femelle Ikran rougeoyante pousser un hurlement, se jognant a ses congeneres Ikrans, et c'est ainsi qu'il compris: Funreal avait réussi a se lier avec un Ikran. Dras-gun n'avais pas pu se retourner pour assister a la scene, il semblait en confrontation avec la femelle Ikran au ecaille rouges manifiques. La Banshee semblait l'avoir choisi. Quand Dras-gun s'en rendit compte, Leia passa a l'attaque.
A plusieurs reprises, elle essaya de le mordre, mais l'homme bleu l'esquivait tant bien que mal, mais la derniere tentative le toucha au poignet. Le Na'vi poussa un énorme cris de douleur. Son poignet était presque transpercé et ruisselait de sang rougeâtren humide et chaud. Dras-gun continuait malges tout d'esquiver les attaque, en répendant bien malgres lui de son sang un peu partout sur la grotte. Au bout de plusieurs secondes, il reussi a sortir sa liane élastique de son sac, avec sa main valide et essaya de lui ligoter la gueulle. Il échoua la premiere fois, la deuxieme aussi, mais réussi au bout de la troiseme fois. Ensuite, il passa sur son dos, tenant de sa main intacte la liane retenant l'Ikran et de l'autre sa tresse, éssayant de la relier a l'antene de la femelle Ikran. Mais, lorsqu'il y était presque, la femelle se mit a ruer. Etrangement, il ressentit une étrange sensation de chaleur se répendre dans son corps, a partir de sa nate. C'était vraiment agreable, mais la seconde suivante, cette sensation disparu. Perturbé par l'apparition étrange de cette impression, Dras-gun fut expedié de la grotte par le rodeo constant de la femelle. Il tombait dans le vide, il avait échoué...
avatar
Dras-gun
L'éleveur de Pandora

Messages : 83
Niveau : 8
Date d'inscription : 01/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Leia le Lun 4 Jan - 20:41

Leia resta un petit moment plantée là, à observer le jeune deux pattes à peau bleu venu de la terre d'un air féroce, les écailles de son dot dressaient et le nuque en rond, comme la fourrure d'un félin qui cherche à défendre son territoire d'un envahisseur, tendis que le son sortant de sa gorge faisait vibrer ses crocs luisants de bave. Le na'vi ne semblait pas avoir tout-de-suite compris ce qu'elle lui voulait, pourquoi elle se montrait aussi menaçante. Une erreur qui allait peut être lui être fatal, car il lui laissait alors le bénéfice de la première attaque. La femelle ne s'en priva d'ailleurs pas : lorsqu'il sembla enfin commencer à comprendre, elle se jeta sur lui...
Toute la caverne vibra de leur combat rituel. Tout ne fut bientôt qu'un concert de puissants claquements, tendis que l'ikran aux écailles de sangs tentait de refermer ses puissantes mâchoire sur chaque parcelles du corps de son éventuel futur chevaucheur... ou futur petit déjeuné. Par chance pour le mâle, il était agile. Sautant à cloche ou pied joins entre les stalagmites et les roches pointus et tranchante de son nid, il réussissait, tant bien que mal, à échapper à ses morsures meurtrières. Cependant, toute les bonne chose ont une fin : Leia, à force de l'attaquer de toute part, finit par l'atteindre à une de ses patte de lui servant pas à marcher. Le hurlement que douleur que laissa échapper son adversaire, ainsi que le goût chaud et salé et l'odeur de douce rouille et humide de son sang qui se mit à dégouliner de la blessure qu'elle lui infligea rendit Leia encore plus folle, lui donnant encore plus de rage au combat qu'elle devait mener. Redoublant de vitesse, elle se relançât à l'assaut, mais malgré sa blessure, le na'vi réussissait encore à l'esquiver.
Durant le peu de temps qu'il avait entre chacune de ses tentatives de le tuer, le na'vi finit par réussir à récupérer sa liane, celle avec laquelle les chevaucheurs tentaient de soumettre leur monture. Ce fut alors son tour de tenter une attaque, cherchant à lui nouer la gueule avec le bout de végétal. S'il croyait que ça allait être aussi simple... arquant les muscles de son encolure, elle réussit à propulser sa tête en arrière et à échapper à la musennière. Elle en esquiva une seconde en se plaquant au sol, tendis que le na'vi était emporté par son élan. Et oui, à observer les anciens couples du vent se formé durant toute sa croissance depuis son éclosion, on finit par apprendre des coups... elle se releva alors, jetant sa tête en avant pour une nouvelle morsure. Mais elle rata son coup et se cogna contre une stalagmite. Et le bipède profita du petit laps de temps où elle fut sonnée...
En deux temps trois mouvements, avant même qu'elle ne s'en aperçoive, elle se retrouva dans l'incapacité d'ouvrir la gueule. Elle resta un tiers de seconde paralysé par la surprise, jusqu'à se qu'elle sente un poids sur son dot : le na'vi avait réussi à monter à cheval sur elle. Elle reprit très vite du poil de la bête et se mit à gigoter dans tous les sens, sautant, battant, essayant de donner des coups-de-tête, afin de se débarrasser de ce petit passager clandestin. C'est alors qu'elle le ressentit... au début, ce ne fut pas une sensation très agréable, pour l'animal : elle sentait comme un puissant choque électrique, qui partit du bout d'une de ses antennes jusqu'à son cerveau, lui faisant ressentir une brûlure horrible à l'intérieur du crâne. Mais cette douleur se transforma en quelques secondes... c'était à la fois étrange, puissant et d'une chaleur agréable... elle ressentait l'esprit jeune du na'vi, un esprit qui semblait bien se marier avec le sien... ils étaient en train de fusionner, comme pour n'en former plus qu'un... emporter par l'élan d'une ruade, que la femelle avait commencé juste avant la connections psychique, le deux-pattes perdit l'équilibre et fit propulser à travers l'entrer du nid de l'ikran, où il tomba entre les montagnes flottantes, dans une chute mortel vers la sol de Pandora.
Leia brisa sa musenière en ouvrant grande ses mâchoires, puis poussa sur ses serres et se jeta à son tour dans le vide. La gueule grande ouvert, battant des ailes vers le haut, c'est à dire l'arrière de son corps, elle filait le plus vite possible en direction du na'vi. Arrivé à sa hauteur, elle le saisit entre ses grandes mâchoire, puis remonta en chandelle. Revenu entre les montagnes des airs, elle se dirigea vers un perchoir naturel désert ou elle s'y posa. Puis, tout doucement, elle déposa le deux pattes venu de la terre juste devant elle. Elle ne lui avait fait aucun mal. Elle s'était contenté de le rattraper délicatement, sans le serrer, entre ses crocs, afin de le sauver. Il était couvert de bave, mais il n'avait pas était blessé.
Leia observa, d'un regard à la fois lourd et dous, le na'vi. Il avait réussi à lié son esprit au sien, même si ça n'avait été que durant un très court laps de temps. Dons, selon la loi du rituel de combat, il avait gagné, et elle devenait sa monture. Cela contait-il, puisqu'elle avait réussi à l'expulser de son dot juste après leur premier lien ? Elle y réfléchit un petit moment... puis tourna la tête sur le côté, lui présentant son antenne de connections mentale droite, tout en s'accroupissant, afin de l'inviter à prendre place pour leur premier vol, le plus important... désormais, ils formeraient un couple du vent...
avatar
Leia

Messages : 20
Niveau : 12
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Dras-gun le Mer 6 Jan - 18:35

Un combat sans merci fut engagé entre le jeune Na'vi et la femelle Ikran au écailles de rubis, et cette bataille ne fut pas sans consequence. Dras-gun fut mordu profondement au poignet, ce qui emplifia la rage du Banshee. Apres un certian temps a esquiver les attaques répétitives de l'animal, le deux pattes bleu réussi a sortir sa lienne et ligota l'Ikran avec, l'empechant d'ouvrir la gueulle. Ensuite, le Na'vi chevaucha la magnifique créature et tenta de faire le lien, mais l'indomptable animal parti en rodéo, quand une étrange sensation emplis de corps du Na'vi. Une sensation de chaleur se répendit dans son corps. Mais emportée par l'élan, la femelle Ikran expulsa le Na'vi hors de sa grotte.
Dras-gun tombait dans le vide, ejecté par Leia qui se défit aussitôt de sa liane mais qui, au lieu de rester dans sa grotte, poursuivit le jeune Na'vi, qui se demandait quelle était la cause de cette mysterieuse sensation de chaleur, mais tout a coup, une machoire se referma doucement sur son corps: Leia était venue le sauver. L'Ikran remonta ensuite et déposa le corps ensanglanté du Na'vi. Les deux êtres se regardairent quelques instant et la femelle Ikran détourna la tête et présenta l'antenne mentale de connection droite a son nouveau chevaucheur, qui s'empressa de se relever en prenant appui sur sa main valide. Ensuite, il conecta sa tresse a l'antenne de l'Ikran qui sembla ressentir une sorte de sensation de brulure mélangée a une sorte de faible choc éléctrique, alors que pour Dras-gun, c'était la même sensation de chaleur qu'avant. Tout s'expliquait: il avait réussi a se conecter avec l'Ikran.
Il chevaucha ensuite la femelle Ikran, s'agrippa a une des deux antennes avec sa main valide. Et la femelle Ikran s'envola.
avatar
Dras-gun
L'éleveur de Pandora

Messages : 83
Niveau : 8
Date d'inscription : 01/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Leia le Mer 6 Jan - 20:36

Installé dans une position assez inconfortable sur la pierre, afin de simplifier la monté à son nouveau cheuvaucheur, Leia attendait avec impatience que le bipède à la peau bleu se décide à grimper sur son dot. Le na'vi s'empressa de se remettre sur ses pattes, en ne s'aidant que d'une seule main, l'autre ayant été trop amoché lorsqu'elle réussit à la mordre pendant le combat rituel. Il leva ensuite son unique antenne de fourrure noire et la connecta à celle que l'ikran de rubis lui présentait. Alors que les liens de leurs esprits mutuel entraient en contacts et s'entremêlaient pour fusionnaient, Leia ressentit de nouveau cette douleur, comme si un éclair lui chauffé le crâne de l'intérieur. Elle poussa un très légé couinement, qu'elle réussit à camoufler dans un grognement roque. C'était une douleur désagréable, mais qui s'évanouit très vitre, laissant place à une sençation de chaleur à l'intérieur de son cerveau. Une sençation chaude, une présence en elle même, l'esprit du na'vi, qui ne faisait désormais plus qu'un avec le sien...
Tendis que le deux pattes s'acrochait à l'une de ses antennes mentales, la femelle aux écailles de couleur sang déploya largement ses quatre ailes et se jeta à nouveau dans les vides. Elle écoutait les ordres de l'esprit que lui donnait son chevaucheur pour se diriger. Au début, elle ne se débrouillait pas très bien : ses propres pensés se mélangeaient à celle de son na'vi. Il y avait autant de bazar en elle que dans la chambre d'un des guerriers deux pattes venu du ciel. A travers le mental de celui qui était installé sur son dot, elle avait l'impression qu'une fois de plus, elle exécutait le premier vol de sa vie, comme le jour où sa génitrice l'avait jeté hors du nid. Elle avait du mal à faire la différence entre tous ces sons. Mais ce n'était que la première fois qu'elle volait accompagné, il fallait qu'elle apprenne à écouter... à moins que ce soit la faute du na'vi. Peut être devait-il apprendre à parler à travers le lien... ou peut être tout simplement que ces deux problèmes étaient liés... elle n'arrivait même pas à comprendre la raison de ses ennuis de vol...
A force de zigzaguer, de remonter, de chuter, de faire des tonneau, il arriva ce qu'il devait arriver : l'ikran s'érafla le bout de son aile avant gauche contre la roche d'une des montagnes. La blessure n'était pas grave, mais lui fit quand même lâcher un hurlement à la fois de douleur et de frustration. Avant ce jour, elle ne s'était jamais blessé en volant ! Mais cette incident eut l'effet positif de la faire revenir à la réalité. Avoir mal l'aida à remettre de l'ordre dans son esprit, et, malgré que ce soit encore un peu embrouillé, elle réussit à entendre les ordres de son chevaucheur et à se stabiliser. Il faudrait qu'elle s'habitue à la présence de ce second être connecté à elle. Ce sera sans doute long, mais lorsqu'elle aura réussit à apprendre à faire la différence en son être et celui de son na'vi, elle serait capable de voler à nouveau aussi rapidement et bien, même plus, qu'avant leur premier lien. Et, à ce moment, les deux Pandoriens formeraient alors un parfait couple de chasseurs de l'air.
Tendis qu'ils survolaient le nid des ikrans sauvages, alors que les membres de sa races volaient autour d'elle, Leia commença un petit voyage mental à travers les souvenirs de son chevaucheur sans écailles, content sur ses sens développés pour la guider. Elle cherchait à un peu mieux connaître son nouveau compagnon. Tout en respectant son intimité, l'ikran essayait d'apprendre qui il était vraiment, d'où il venait, de connaître un peu son caractère, pourquoi il avait voulu se lier avec elle... il y eut cependant une information qu'elle n'essaya pas de voler. Elle préférait que ce soit lui-même qui le lui dise. Elle lui envoya le sien à travers leur lien. C'était un son, un mot court, qu'elle fit partir de sa propre cervelle, passé à travers son antenne, puis celle du deux-pattes, avant de l'arrêter dans son esprit. Un mot qu'elle répéta plusieurs fois, pour être sûr qu'il l'entende, dans une vois roque, mais douce, une vois qui semblait vibrait, qui montait descendait en intensité...

"*Leia... Leia... Leia... *"
avatar
Leia

Messages : 20
Niveau : 12
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Dras-gun le Jeu 7 Jan - 18:30

Le nouveau couple de l'air éffectuait sont tout premier vol. La femelle Ikran semblait avoir du mal a s'habituer au vol accompagné et Dras-gun le savait. Il essayait de lui donner des ordres clairs, comme pour s'entrainer car chevaucher un Ikran était vraiment different que de chevaucher un Pa'li.
Leur pensées s'entremelaient, et L'ikran de rubis ne semblait pas savoir quoi faire,elle virevoltait, montait, descendait, tournait dans un peux toute les directions, jusqu'au moment ou l'animal s'érrafla l'aile droite. C'était une blessure superficielle mais il laissa quand même un grognement de douleur et de frustration, mais cet accident sembla la faire revenir à la réalitée. Elle se concentra presque instantanement apres la blessure, suivant mieu qu'avant les indications du Na'vi sur son dos.
Lorsqu'ils arriverent au nid des Ikrans sauvages, la Banshee de rubis se mit a "fouiller" les souvenis de Dras-gun. Peut-être qu'elle voulait en connaitre plus sur son nouveau maître, ou alors elle était curieuse. L'homme bleu se sentait fouillé. Les souvenirs que visitait l'Ikran de rubis se déroulaient aussi dans la tête du Na'vi. Lorsqu'elle arreta de refouller de vieux souvenirs, l'animal rougeoyant envoya un son. Un son court, de deux syllabes, un mot armonieux mais dit d'une voix rauque mais douce à la fois. Un mot qui semblait dit avec hésitation, qui vibrait et changeait d'intencitée tout le temps.
"*Leia... *"
Ce mot était ensuite repté une deuxieme fois.
"*Leia... *"
Cette fois-ci, la femelle Ikran éussi un peut mieu à le prononcer. Puis, repeté une troisieme fois.
"*Leia... *"
Lors de cette troisieme fois, la Banshee réussit a prononcer parfaitement ce mot. Dras-gun reconnu ce mot comme étant surement son nom. A son tour, le deux-pattes bleu lui envoya son nom. Il répéta son nom aussi tros fois, mais toujours exactement de la même voix et de la même intensitée.
"* Dras-Gun - Dras-Gun - Dras-Gun *"
L'Ikran poussa un léger grognemement, positif hyppotesa le nouveau chevaucheur. Apres cela, Dras-Gun se mit a fouiller a son tour quelques souvenirs de son Ikran.
Quelques jours apres sa naissance, tandis que les autres Ikrans devenaient vert, bleus ou violets, Leia virait vers le rouge. Des qu'elle eu l'âge de voler, elle fut chasée par sa mère, et Leia dut apprendre toute seule a batte des ailes pour survivre, car sinon, sa chute serait mortelle.Dras-gun arreta de fouiller dans ses souvenirs plus longtemps car sa monture semblait vouloir le rejeter.
Apres quelques minutes de vol, le couple se posa sur une plateforme stable, d'ou le Na'vi déssendit et défit la connection entre sa natte et l'antène de l'animal. Apres cela, il caressa délicatement sa monture, sentant que les écailles lui picotaient la peau des mains. Et le jeune Na'vi laissa filer sa monture, volant fierement dans le ciel, scrutant sa direction de ses yeux d'ambres.
avatar
Dras-gun
L'éleveur de Pandora

Messages : 83
Niveau : 8
Date d'inscription : 01/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Leia le Sam 9 Jan - 23:06

Profitant, les yeux mi-clos, du vent encore frais du matin qui lui carressait les écailles, Leia faisait découvrir le territoire des ikran à son chevaucheurs depuis le monde des cieux. Elle sentait que le na'vi avec qui elle serait mentalement connecté jusqu'à la fin de sa vie était en train d'enregistrer et de comprendre l'information qu'elle venait de lui envoyer. C'est alors qu'elle entendit à son tour cette même information, mais à propos de lui, retentir à l'intérieur de son cerveau. Tout comme elle, il le répéta trois fois, mais sa vois ne changea pas d'intensité. Au contraire, elle était puissante, assuré, elle la comprenait comme s'il le lui avait dit à l'oreille. La créature volante aux écailles de rubis pensa que ce ne devait pas être la première fois qu'il se connectait avec un animal de Pandora... celui qui partagerait désormais ses vols et ses chasses se nommait donc Dras-Gun. C'était un nom composé formé par deux mots à travers lesquels elle ressentait de la puissance, un nom qui plaisait à la bête ailé. Afin de lui montrer qu'elle avait compris ce qu'il voulait lui dire, elle laissa échapper un petit bruit de raclement de sa gorge, un grognement affirmatif.
C'est alors qu'elle se mit à ressentir une drôle de sensation à l'intérieur de son crâne. Quelque chose venait de forcer l'entrée même de son être, de creuser une entrée dans la sphère de sa vie passé, et c'était comme si des centaines de petits insectes rampant s'amusait à lui chatouiller la cervelle. Elle secoua légèrement la tête en grondant. C'était désagréable ! Mais Leia laissa quand même son na'vi farfouiller un peu dans sa mémoire. Après tout, lui l'avait laissé faire tout à l'heure... de plus, ça ne dura pas très longtemps. Le deux-pattes venu de la terre put voir le jour de son éclosion, dans un nid où elle était l'oeuf unique d'un jeune couple. Puis sa croissance, durant laquelle elle appris aux côtés de sa mère à survivre dans ce monde où la nature avait gardé ses lois, et où, à partir des jeux des jeunes animaux, elle put apprendre l'art de l'attaque, de la défense et de la chasse. C'est durant cette époque que ses écailles prirent leur tintent sanguine, alors que celle de la plupart de ses congénères éclot en même temps qu'elle se dirigeaient vers un bleu ciel et le vert forêt... elle se souvenait d'ailleurs que c'était à cette même époque qu'elle avait rencontré son ami Ahtos, qui se faisait remarqué lui aussi à travers sa couleur d'ébène... puis vint le jour où elle fut assez développé physiquement et mentalement, et en âge d'apprendre à voler. Sa génitrice avait alors était très direct : à coup d'ailes et de grognement, elle avait obligée la petite ikran à quitter le nid et à sauter du haut des montagnes flottantes... par chance pour elle, la fille de l'air était débrouillarde, et avant de s'écraser sur le sol, elle avait réussi à faire battre ses quatre ailes, déjà large pour son âge et sa race, et à remonter. Oui, c'est comme ça qu'elle apprit, comme tout les bébés ikrans, à se déplacer parmis les bourrasques. A partir de cet instant, l'accès à son nid de naissance lui fut interdit, sa mère ne voulut plus qu'elle l'approche, et la jeune femelle dût apprendre à se débrouiller toute seule. Ce n'était pas par méchanceté, ni par rejet à cause de sa couleur, qu'elle ne voulait plus de sa fille auprès d'elle, mais c'était ainsi, chez les ikrans : une fois que tu peux voler, tu ne dois plus compter sur ceux qui t'ont mis au monde si tu veux survivre...
Après cette dernière scène, Leia se mit à chasser l'esprit de Dras-Gun de ses souvenirs, premièrement parce que la sençation de fourmillement devenait trop désagréable, à un tel points qu'elle avait encore plus de mal à se concentrer durant le vol, et deuxièmement parce qu'à partir de cette époque de sa vie, il ne lui était arrivé rien de bien particulier, rien que son chevaucheur du vent n'avait besoin de savoir. Ils glissèrent donc tous les deux dans les airs dans un silence mental totale pendant quelques minutes, tendis que leurs oreilles vibraient aux sons des rafales de vents tourbillonnants et des cris sauvages des autres ikrans, agrémenté par le propre battement d'ailes de celle aux écailles rouges. C'est alors qu'elle entendit, à travers leur connections, se former le son du langage na'vi donnant l'ordre de se poser. Leia entama sa descente et se posa sur une des plateformes naturelle de pierre du territoire des ikrans. Dras-Gun remit pied à terre et déconnecta leurs antennes. La tête de l'animal volant se mit à lui tourner quelques secondes lorsque les filaments d'argents de séparèrent. C'était bizarre, comme si quelque chose en elle-même venait de disparaître d'un coup, comme aspiré dans le néant. Ça lui donna un terrible coup de barre, mais elle se contenta de se secouer un peu pour se réveiller.
Quelque chose fit de petits allés-retour sur les écailles de sa nuque. Leia tourna son regard d'ambre vers le bipède à peau bleu, qui la grattait doucement avec une de ses pattes avants... c'était la première fois que quelqu'un d'autre que l'air la caraissait. Mmmhhh, c'était assez agréable, comme massage. C'était donc à ça, que servait des doigts ? Elle ferma les yeux et laissa échapper un petit ronronnement pour montrer son contentement. Puis, lorsqu'il eut finit, l'ikran se redressa, déplia largement son quatuor d'ailes et reprit son envol, seule cette fois-ci, laissant son compagnon du vent rentrer sur son territoire à patte. Elle garda un coin de son grand oeil d'ambre dans direction tout le temps où il resta à porté de regard. Elle le rejoindrait un peu plus tard, maintenant qu'elle savait où il vivait, grâce à son sondage mental de tout à l'heure. Mais elle voulait d'abords faire un petit tour sur le territoire de ses congénères encore sauvage, et aussi retourner voir une dernière fois son nid. Maintenant qu'elle avait choisi son chevaucheur, et que lui l'avait choisi comme monture, elle devait partir vivre près de lui, afin de toujours être auprès de lui pour la chasse, pour les combats, afin qu'ils puissent toujours se retrouver lorsqu'ils auraient besoin l'un de l'autre. Mais avant de partir pour se créer son nouveau nid, elle voulait à tout pris survoler une dernière fois tout-ça, voir ses paysages encore une petite fois en les considérants comme son chez-elle...
avatar
Leia

Messages : 20
Niveau : 12
Date d'inscription : 02/01/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par funreal le Dim 10 Jan - 15:02

"Toute la caverne vibra de leur combat rituel. Tout ne fut bientôt qu'un concert de puissants claquements, tendis que l'ikran aux écailles de sangs tentait de refermer ses puissantes mâchoire sur chaque parcelles du corps de son éventuel futur chevaucheur... ou futur petit déjeuné. Par chance pour le mâle, il était agile."

Pendant le combat acharné qui opposait le jeune na'vi et l'ikran aux écailles de rubis, Funreal tentait de maitriser sa nouvelle monture.Il était fatigué après la lutte qu'il avait eu avec son ikran, qui se nommais athos. Il tenait avec fermeté les antennes de son banshee, se dirigeant par la penser. Funreal regardait autour de lui le paysage lui donnait des monter d'adrénaline, les montagnes flottante étaient encore plus magnifiques lorsque l'on les traverse a vol d'ikran, Ils rasèrent les parois rocheuses, traversaient les nuages qui surplombaient la foret de pandora.La peau froide de ahtos donnait des frissons au jeune na'vi, depuis tout petit le pére de Funreal lui parlait des ikrans, jamais il n'aurait pensé être dans cette situation.Emporter par son excitation le jeune na'vi et athos piquèrent du nez,ils étaient en chute libre,le vent soufflait peut ce qui permettait une descente plus rapide. Les deux corps étaient en parfaite harmonie,le lien pour la vie était fais. Les arbres se rapprochaient de plus en plus, Funreal donna l'ordre de remonter mais athos continua pourtant sa descente puis remonta au dernier moment. Le jeune na'vi tira un petit sourire et regarda sa monture,au même moment en passant au dessus d'un chemin herbé il croisa son jeune ami Dras-gun. Il tourna autour de lui pour l'informer de sa présence puis, se posa sur un rocher non loin de sa position. Athos se baissa pour laisser descendre son compagnon,Funreal caressa son ikran et lui prononçait des mots doux en le remerciant. Il savait qu'il comprenait parfaitement ce qu'il disait,la magnifique monture déploya ses ailes et s'envola regardant le jeune na'vi s'éloignant celui ci se retourna et jeta un coup d'œil vif avant d'aller rejoindre son ami...
avatar
funreal

Messages : 98
Niveau : 28
Date d'inscription : 01/01/2010
Age : 25
Localisation : Rhone Alpe, Annecy

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
0/0  (0/0)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevauchage d'Ikrans [PV Ahtos, Funreal, Dras, Leia] [FINI]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum