Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Aller en bas

Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Lun 4 Jan - 11:08

Il faisait sombre, malgré ses talents dans la jungle, Beubeu avait du mal à voir devant lui, et pourtant le manque de lumière n’était pas en cause. Non il s’agissait d’autre chose.
L’air était emplit d’une odeur forte, un mélange de cendre, de sang et de poudre. Au fur et à mesure qu’il avançait, cette odeur ce faisait de plus en plus forte. Au sommet d’une petite colline, Beubeu eu droit à un spectacle des plus horribles, le campement de son clan était en flamme, les femmes et les enfants étaient massacrés par des Créatures de métal. Alors Beubeu s’élançait vers le camp pour tenter de sauver ce qui pouvait encore l’être, mais plus il courrait, plus les tentes paraissaient lointaines. Il tentait de hurler à ses frères de fuir, mais aucun son ne pouvait sortir de sa bouche. Puis soudain, le campement fut prit dans une énorme explosion, qui éblouit Beubeu.

Beubeu ouvrit les yeux, sa respiration était haletante, son corps recouvert de sueur. Il prit un instant pour regarder autour de lui, pas de flamme, ni de mort, juste la forêt. Beubeu ferma les yeux un instant puis prit une longue inspiration, la mémoire lui revenait, il se trouvait dans l’arbre au il s’était endormit la veille.

* encore ce rêve*

Beubeu avait prit l’habitude de se réveiller de cette manière. Ce rêve hantait régulièrement ses nuits, comme pour lui rappeler sa faute. Beubeu attrapa sa lance et commença une prière en manipulant sa cordelette à laquelle étaient attachés plusieurs petits objets, un pour chaque personne de son clan.

Puis il se leva et fit quelques étirements. Voyant cela, Tsuch’ok redressa la tête d’un air interrogateur. Il était désormais la seule compagnie de Beubeu. Ce fidèle Nantang restait toujours à ses cotés.

-Allez mon ami, il est temps de bouger un peu.

Beubeu regarda le ciel, le jour était déjà levé depuis longtemps. Du temps où il était encore sentinelle, Beubeu serait déjà levé depuis longtemps, mais à présent, il errait sans réel but à travers la jungle.
Il regarda vers le sol, calculant sa trajectoire de descente, cherchant les bons appuis. Puis une fois son chemin trouvé, il accrocha sa lance et son arc dans le dos et se laissa tomber dans le vide.
Il se laissa tomber sur une énorme feuille qui le ralenti dans sa chute, puis une autre et encore une autre. Enfin il s’accrocha à une liane puis il tomba lourdement au sol. Tsuch’ok le suivit de prêt, se laissant tomber en s’accrochant aux branches.

Une fois au sol, Beubeu et son ami se mirent à la recherche d’un point d’eau, qu’ils trouvèrent rapidement. Beubeu se penchant et prit de l’eau dans ses mains et la porta à sa bouche, pendant que Tsuch’ok lapait tranquillement.

Soudain ce dernier, redressa la tête en direction d’un fourré et commença à grogner. Beubeu arrêta de boire et s’approcha de son Nantang,

-qu’est-ce qu’il y a, tu as senti quelque chose ?

Comme pour répondre à sa question, les fourrés commencèrent à bouger, la terre trembla, et les quelques arbres tombèrent, laissant apparaitre un groupe d’Angtsik. Le groupe de composait de 2 créatures de petites tailles, et d’une beaucoup plus grande, visiblement une mère et ses petits.
En voyant Beubeu et Tsuch’ok, la mère poussa un cri et commença à taper de son sabot sur le sol. Instinctivement, Beubeu saisi sa lance et se mis en position de combat.

Normalement, son lien avec Eywa lui aurait dit de faire tranquillement demi-tour, de laisser cette famille en paix jusqu’à la prochaine chasse, mais Eywa ne parlait plus à Beubeu, en tout cas, ce dernier n’entendait plus rien. Et sa colère lui dictait une tout autre conduite envers cet animal qui ne faisait rien d’autre que protéger ses enfants.

-allez viens, voyons voir ce que tu sais faire !

Beubeu était prêt au combat, de même que Tsuch’ok. Si personne n’intervenait, cela se finirait en bain de sang.


Dernière édition par beubeu le Jeu 7 Jan - 15:29, édité 1 fois
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Lun 4 Jan - 15:13

Illyria avait décidé ce matin là de voyager avec son Ikran en direction de la forêt décimée et de l'ancien camp de ceux qui viennent du ciel.
Elle voulait en savoir plus sur eux, comprendre la haine qui les avait habité, leur colère, mais aussi la puissance de leurs armes, bien supérieure à celles des Na'vis.
Et puis en tant que Tsahik maintenant il importait qu'elle connaisse mieux le monde extérieur aux montagnes flottantes.

Lorsqu'elle survola la zone le jour était déjà avancé, elle crut voir l'éclair fugitif et bleu d'un Na'vi mais n'y prêta guère attention, elle n'était pas là pour cela. Elle s'éloignait déjà lorsqu'elle entendit un cri d'Angstik et elle décida d'aller jeter un œil tout de même, par acquis de conscience.

Elle vit une mère et ses petits, scène habituelle à cette époque dans la forêt, et un Na'vi, secondé par un Nantang, chose étonnante, prêts à les attaquer, chose encore plus étonnante.
Illyria ne prit pas le temps de réfléchir, l'Angstik ne pourrait défendre ses deux petits, mais elle aurait sans doute la possibilité de tuer le Na'vi et son compagnon, car leur lien ne faisait aucun doute.

Elle fit descendre son Ikran le plus bas possible et sauta de feuille en feuilles, criant pour être accueillie, ou du moins attendue avant le bain de sang.
Arrivée en bas elle tourna le dos à la famille Angstik, prouvant par là son absence d'agressivité, et regarda la Na'vi, il semblait hagard, comme à peine réveillé d'un cauchemar, et solitaire, même si elle n'aurait pas su dire à quoi elle voyait cela...L'absence de lueur dans son regard peut être?

"Que fais-tu? Pourquoi les attaquer? Ce n'est qu'une mère qui veut faire boire ses petits, ils t'auraient laissés en paix si tu leur avais laissé la place."

D'ailleurs la famille s'éloignait sans demander son reste, la mère restant vigilante et surveillant le sNa'vi, la Nantang et ses petits, projetant ses yeux dans diverses directions comme seule sait le faire une mère inquiète.
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Lun 4 Jan - 16:22

Beubeu fixait l’Angstik, son esprit était vide, la seule pensée qui traversait encore son esprit était comment abattre l’immense bête qui se trouvait devant lui, mais par chance pour lui, il savait les points faibles de ces animaux. Son corps était tendu, prêt à bondir et à abattre sa lance. Au fond de lui brulait un feu ardent qui lui ordonnait de combattre, encore et toujours, quelque soit son adversaire, jusqu’à son ultime combat qui le libérait enfin.

Quand soudain il entendit un cri qui rompit sa concentration, en une fraction de seconde, il leva la tête et vie une forme bleue descendre. Son instinct lui indiqua immédiatement quoi faire, il sauta en arrière, et se mit en position de défense, il se tenait au ras du sol, une jambe plié, l’autre tendu. Sa main gauche posée sur le sol et sa main droite serrant fort sa lance.

Rapidement rejoins par Tsuch’ok, il examina la situation. La nouvelle arrivante était une Na’vi, l’espace d’un instant, il avait espéré voir un Avatar, il aurait enfin pu déverser sa rage sur ces démons. Mais il n’était pas question de combattre une sœur sans raison, si il en arrivait là, cela voudrait dire qu’il lui faudrait mettre fin à ses jours.

La Na’vi s’était mis en face de lui, tournant le dos à sa proie qui fit demi-tour et parti. Déçu de ne pouvoir se défouler, Beubeu se redressa, le regard plein de haine. Il fonça vers la Na’vi et pointa sa lance devant elle, il ne pouvait la frapper, alors il laissa allez sa colère sous forme de mots.


-Pourquoi m’as-tu empêché d’abattre ma proie ? Qui es-tu pour te mettre en travers d’un chasseur et de sa cible ?

Une fois sa colère passé, Beubeu examina la Na’vi qui se trouvait devant lui. Elle semblait jeune mais il se dégageait d’elle une grande pureté et une étrange beauté. Beubeu fut un peu troublé, il faut dire qu’il n’avait croisé que peu de Na’vi depuis la mort de son clan.

Il regarda Tsuch’ok qui ne semblait pas méfiant, cela confirma le fait qu’elle ne représentait pas un danger. Il commença alors à comprendre l’erreur qu’il allait commettre. Il inspira profondément pour tenter de réprimer le feu qui lui brulait l’esprit. Puis il parla avec une voix plus calme.


-Excuses ma colère, je te remercie de m’avoir empêché de commettre une faute grave. Je m’appelle Beubeu, Sentinelle des …

Mais les autres mots ne purent sortir de sa bouche, le simple fait d’y penser emplissait son cœur de tristesse, rapidement remplacée par une colère envers lui-même. Il tenta de dissimuler ses sentiments et corrigea :

-je m’appelle simplement Beubeu, et voici mon fidèle Nantang, Tsuch’ok. Pui-je t’offrir le repas afin de me faire pardonner de ma colère ?

Il sortit d’un sac en peau deux feuilles qui protégeaient de la viande. Beubeu en tandis un à la Na’vi.

-c’est du Yerik fumé, sinon que viens-tu faire par ici, cette endroit est plutôt évité par les Na’vis d’habitude.
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Lun 4 Jan - 18:17

Le Na'vi en face d'elle s'énerva quand la famille s'éloigna, allant jusqu'à la menacer de sa lance. Un comportement qu'elle n'avait encore jamais vu et qui la prit au dépourvu. Si bien qu'elle ne fit rien, trop étonnée pour songer à se défendre. Sans doute est-ce cela qui, d'une certaine façon, permit d'éviter le combat.

-Pourquoi m’as-tu empêché d’abattre ma proie ? Qui es-tu pour te mettre en travers d’un chasseur et de sa cible ?


Là encore elle resta interdite et n'eut pas la présence d'esprit de répondre immédiatement. Les mères et leurs petits étaient presque sacrées et jamais un Na'vi ne les attaquait, la faune de Pandora était abondante, mais pas au point que l'on put sacrifier la prochaine génération, tout bon chasseur le savait.


-Excuses ma colère, je te remercie de m’avoir empêché de commettre une faute grave. Je m’appelle Beubeu, Sentinelle des … Je m’appelle simplement Beubeu, et voici mon fidèle Nantang, Tsuch’ok. Pui-je t’offrir le repas afin de me faire pardonner de ma colère ? C’est du Yerik fumé, sinon que viens-tu faire par ici, cette endroit est plutôt évité par les Na’vis d’habitude.

Elle reprit ses esprit en même temps que Beubeu se calmait et elle put répondre :


" Les chasseurs n'attaquent jamais les mères et leurs petits, ils le savent et n'attaquent pas non plus, c'est un pacte tacite entre Eywa et nous.
Je suis contente que tu ais compris que c'était une erreur."


Elle réfléchit un instant à sa proposition et décida de l'accepter, il semblait perdu, pas physiquement mais moralement, et il dégageait une telle colère, une telle haine, que même elle avait pu la ressentir quand il l'avait menacée de sa lance.


"J'accepte ton offre. J'ignorais que les Nantang puissent se lier ainsi avec des Na'vi."

Elle allait lui demander de quel clan il était mais se retint, sa phrase interrompue tout à l'heure faisait sans doute référence à cela.

"Je suis Illyria, Tsahik des Chevaucheurs d'Ikran. Et je venais ici me recueillir, apprendre des erreurs passées, comprendre ce qui était arrivé. Voir ce qui s'est passé."


Elle eut un léger sourire et ses grands yeux jaunes brillèrent un peu plus.

"Et toi, Beubeu, qui es-tu, et que fais-tu en ce lieu désolé?"
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Lun 4 Jan - 21:41

"Un pacte tacite entre Eywa et les Na'vis", Beubeu savait combien elle avait raison, mais privé de ce lien avec mère Nature, Beubeu oubliait peu à peu cela.
Quand elle questionna sur Tsuch'ok, Beubeu caressa doucement son animal qui était tranquillement couché à coté de lui.


-c'est l'animal préféré de mon clan, ils font d'excellent pisteurs dans la forêt et pour chasser l’Angtsik ils ne sont pas de trop. Mais faire le lien avec eux est très long et dur, il faut commencer à les connaitre quand ils sont très jeunes, dans le nid même de leur mère, et le lien se fait très progressivement, la connexion vient avec le temps, mais elle devient si puissante qu'il n'est presque plus nécessaire de le faire physiquement. Ces animaux deviennent des amis très fidèles.

Beubeu fut étonné de parler avec autant d'enthousiasme, cela faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait fait. Il réalisa alors que Tsuch'ok était le dernier rempart contre la folie. Il le caressa doucement.

Quand elle se présenta comme la Tsahik du clan des chevaucheurs, beubeu comprit pourquoi elle avait protégé les Angtsiks avec tant d'ardeur, elle devait exécuter la volonté d'Eywa.

-Tu parais bien jeune pour une Tsahik

Mais quand elle expliqua la raison de sa venue si loin de chez elle, il comprit que malgré son jeune âge, elle possédait une grande sagesse. Mais le simple fait de penser à ce qui c'était passé ici fit ressurgir la colère.

-Ainsi tu veux apprendre des erreurs du passé, la seule erreur que tu apprendras ici c'est la pourriture des créatures du ciel, tu ne verras que la destruction et la mort.

Le visage de Beubeu s'assombrit et il poussa un long soupir avant de se calmer

-Crois moi, j'ai vu de quoi ils étaient capables. Tu sembles ne pas avoir vécu cela, je te conseille de repartir, les réponses que tu cherches ne sont pas ici, ça fait longtemps qu'Eywa n'est plus ici.

Quand elle lui demanda ce qu'il faisait là, Beubeu ne sut que répondre, il ne pouvait parler de sa faute mais il se sentait obligé de lui répondre

-Je suis ici pour tenter d'expier une faute grave que j'ai commise il y a longtemps, mais il semble que plus jamais je ne pourrais me faire pardonner

Le visage de Beubeu se ferma complètement, il ressentait la peine et la douleur, il n'avait plus de but dans la vie. Mais cette jeune Na'vi était peut être une réponse à sa peine, aussi il décida de l'aider un peu dans sa quête. Apres tout, il n'avait rien d'autre a faire

-Si tu es toujours décidé, je veux bien t'aider dans ta quête, dans cette région, même la nature semblent avoir perdu l'esprit

Il englouti son morceau de viande, se leva et lui tendit la main

-Qu'en dis tu?
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Mar 5 Jan - 7:33

c'est l'animal préféré de mon clan, ils font d'excellent pisteurs dans la forêt et pour chasser l’Angtsik ils ne sont pas de trop. Mais faire le lien avec eux est très long et dur, il faut commencer à les connaitre quand ils sont très jeunes, dans le nid même de leur mère, et le lien se fait très progressivement, la connexion vient avec le temps, mais elle devient si puissante qu'il n'est presque plus nécessaire de le faire physiquement. Ces animaux deviennent des amis très fidèles

Illyria sourit, elle ignorait l'existence de ce clan, mais ce n'était pas étonnant, les clans Na'vi ne sont pas si proches, surtout avant l'arrivée du Toruk Makto et du Grand Chagrin.

-Tu parais bien jeune pour une Tsahik

Elle le regarda droit dans les yeux, sans se démonter et continua de parler, un léger sourire sur les lèvres.

-Crois moi, j'ai vu de quoi ils étaient capables. Tu sembles ne pas avoir vécu cela, je te conseille de repartir, les réponses que tu cherches ne sont pas ici, ça fait longtemps qu'Eywa n'est plus ici.
Je suis ici pour tenter d'expier une faute grave que j'ai commise il y a longtemps, mais il semble que plus jamais je ne pourrais me faire pardonner
Si tu es toujours décidé, je veux bien t'aider dans ta quête, dans cette région, même la nature semblent avoir perdu l'esprit
Qu'en dis tu?


Elle mangea elle aussi une bouchée prenant son temps avant de répondre.


"Je ne suis pas venue chercher Eywa, ici ou ailleurs j'aurais pu la trouver, je suis venue ici voir le résultat du Grand Chagrin. Tenter de comprendre.
J'ignore quelle faute tu as commise qui te paraisse si grave, mais ce n'est pas en attaquant des nouveaux-nés que tu expieras, je crois que tu as perdu ton lien avec la vie de notre forêt, tu ne le retrouveras pas par la chasse, laisse moi te guider.
Quand à ta proposition d'aide, elle est très généreuse, je t'en remercie mais... C'est une quête que je dois accomplir seule je le crains."


Ce n'était pas une question de solitude, elle aurait aimée en savoir plus, mais le Na'vi avait une telle colère en lui qu'elle ne pourrait croire à ce qu'il dirait, que ce soit exagéré ou non, il ne pouvait pas l'aider.
Mais elle pouvait l'aider, peut être, l'emmener dans els montagnes flottantes, là où le monde est différent, là où la terre et le ciel se rejoignent. Certaines grottes sont utilisées par les Na'vis de son clan pour se repentir, ils y restent quelques jours, sans sortir, sans voir le monde, ils en ressortent changés, grandis ou détruits.
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Mar 5 Jan - 17:45

- Tu as perdu ton lien avec la vie de notre forêt

Visiblement, elle faisait une très bonne Tsahik, sa sagesse dépassait de loin la sienne. Elle avait su lire en lui avec une telle facilité, et pourtant elle souhaitait l’aider. La haine qui dévorait Beubeu était d’une telle force qu’elle pouvait dévorer tout ce que Beubeu approchait, la Tsahik en avait eu la preuve avec les Angtsiks.

-Tu veux m’aider, me guider, mais comment comptes-tu t’y prendre ? Que sais-tu de moi, de mon horrible faute.

Beubeu attrapa sa lance et lui montra la cordelette à laquelle pendaient plusieurs petits objets.

-Ces babioles appartiennent aux membres de mon clan, un clan que j’avais pour devoir de protéger, et pourtant j’ai causé leur mort. J’ai oublié mon rôle pour m’intéresser aux humains et mon clan a été massacré. Et depuis ce jour, j’ai perdu mon lien avec Eywa. Je n’arrive plus à l’entendre.

Puis il montra plusieurs anciennes blessures sur son corps


-ces blessures viennent des créatures du ciel que j’ai tué de mes mains, je ne les ai pas simplement tué, je les ai massacré, les hommes comme les femmes. Mais le Toruk Makto à renvoyer les humains, chez eux, me privant de mon moyen de rédemption. Alors aujourd’hui je ne sais plus quoi faire, je sais que cette rage me dévorera un jour et me poussera à commettre l’irréparable.


Beubeu pointa alors sa lance vers Illyria.

-tu es sûr de vouloir m’aider ? Tu es prête à courir le risque d’être un jour brulé par ce feu qui me dévore.

Beubeu sentait son dos frissonner, la peur l’envahissait, il savait que seul, il ne pourrait jamais retrouver Eywa, mais il avait peur de blesser un frère ou une sœur, il sentait au fond de lui, qu’il pouvait lui faire confiance. Il se sentait également perdu, perdu comme un enfant sans défense.
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Mar 5 Jan - 19:28

Tu veux m’aider, me guider, mais comment comptes-tu t’y prendre ? Que sais-tu de moi, de mon horrible faute.Ces babioles appartiennent aux membres de mon clan, un clan que j’avais pour devoir de protéger, et pourtant j’ai causé leur mort. J’ai oublié mon rôle pour m’intéresser aux humains et mon clan a été massacré. Et depuis ce jour, j’ai perdu mon lien avec Eywa. Je n’arrive plus à l’entendre.ces blessures viennent des créatures du ciel que j’ai tué de mes mains, je ne les ai pas simplement tué, je les ai massacré, les hommes comme les femmes. Mais le Toruk Makto à renvoyer les humains, chez eux, me privant de mon moyen de rédemption. Alors aujourd’hui je ne sais plus quoi faire, je sais que cette rage me dévorera un jour et me poussera à commettre l’irréparable. tu es sûr de vouloir m’aider ? Tu es prête à courir le risque d’être un jour brulé par ce feu qui me dévore.

Elle écouta son discours entrecoupé de gestes et de démonstrations.
Un léger sourire restait sur ses lèvres, doux et amical.


"Ta colère ne m'effraie pas. Je ne puis t'aider que si tu le désire, que si tu y travailles, que si tu m'explique tout, sans exception, sans secrets, sans honte ni colère. Ne rejette pas la faute, ni sur toi, ni sur Ceux qui Viennent du Ciel, ni sur personne, prend le temps de respirer et de me conter cela sans parti pris. Le pourrais-tu?"


Elle se planta face à lui, la lance toujours pointée sur son corps gracile, attendant qu'il la baisse. Elle savait qu'il n'aurait d'autre choix que d'accepter, que d'essayer, elle sentait, confusément, que sa vie en dépendait sans doute. Elle ne comprenait que mal la folie, la colère, la haine et la culpabilité qui le rongeaient, elle n'avait jamais vécu cela. Mais elle savait la tristesse pour l'avoir vue dans les yeux de sa mère, la colère pour l'avoir sentie dans le ton de son père, la haine pour l'avoir ressentie via son Ikran. La culpabilité lui restait étrangère, mais elle expérimentait un sentiment proche, celui de n'être pas à la hauteur, chaque jour, chaque instant elle le ressentait, sans doute cela se valait-il, d'une certaine façon.

_________________

Merci Smarrow.
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Mer 6 Jan - 0:59

Visiblement, cette Na’vi avait vraiment l’étoffe d’une vrai Tsahik, ou bien était-ce simplement du cran. En tout cas, il sentait qu’il pouvait lui faire confiance, qu’il pouvait lui parler. Mais le simple fait de devoir se replonger ainsi dans le passé, effrayait Beubeu au plus haut point. Il avait peur de cette rage qui le dévorait, depuis qu’il ne communiquait plus avec Eywa, il se sentait déséquilibré, privé d’un appui. Mais peut être cette jeune femme pouvait l’aider à le retrouver, ou bien le remplacer.
Il s’assit et posa la lance à coté de lui


-tu veux connaitre mon histoire ? Très bien je vais te le dire, mais il te faudra comprendre une chose, mon récit n’est pas simplement triste. Ma vie est tachée du crime que j’ai commis, souillée du sang des gens que j’ai tué.

Il sortit de sa sacoche un paquet qu’il défit. Il contenait un os qu'il tendit à Illyria.

-il s’agit d’un os frontal d’Angtsik male. Mon peuple le chassait pour vivre. Je suis issue d’un clan de nomade, qui suivait continuellement les troupeaux et une fois par an, nous leur donnions la chasse. Mon rôle en tant que Sentinelle était de guider les autres tout en les protégeant du danger.

En disant cette phrase, Beubeu sentit la douleur monter en lui. Il inspira longuement pour garder son calme.

-un jour j’ai rencontré un Avatar du nom de Max, et je me suis lié d’amitié avec lui. Au début je pensais qu’il représentait une menace pour nous, mais avec le temps, j’ai pensé que je pouvais lui apprendre énormément, autant qu’il pouvait m’apprendre. J’ai passé un certains temps avec lui. Puis un jour, j’ai pris la décision de lui faire rencontrer mon peuple. Mais ce fut ma plus grosse erreur.

Beubeu ne put continuer, il était submerger par la rage et la peine. Il se leva, fit demi-tour et frappa du poing contre un arbre. Quelques larmes discrètes perlaient des ses yeux. Il fit tout son possible pour le cacher.

-au lien d’aider mon clan, il à fait venir des humains avec des armes. Ils ont massacré mon clan, femmes, enfants, vieillards, personne n’a été épargné. Et je n’ai pas pus les sauver. J’aurais pu empêcher cela, mais par ma faute, ils sont tous morts.

Il se retourna et regarda Illyria droit dans les yeux, ils étaient plein de rage et de colère.

-alors j’ai retrouvé Max et ses hommes, et je les ai massacrés. Je n’ai épargné personne. Puis j’ai continué, encore et encore. Mais un jour les humains sont partis, me laissant seul avec ma douleur.

Beubeu se rassit. Son visage était sombre. Il se sentait faible, comme un enfant. Jamais il n’avait parlé de cela. Mais au fond de lui, il sentait que cela lui avait fait un peu de bien.
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Mer 6 Jan - 12:29

tu veux connaitre mon histoire ? Très bien je vais te le dire, mais il te faudra comprendre une chose, mon récit n’est pas simplement triste. Ma vie est tachée du crime que j’ai commis, souillée du sang des gens que j’ai tué
-il s’agit d’un os frontal d’Angtsik male. Mon peuple le chassait pour vivre. Je suis issue d’un clan de nomade, qui suivait continuellement les troupeaux et une fois par an, nous leur donnions la chasse. Mon rôle en tant que Sentinelle était de guider les autres tout en les protégeant du danger.un jour j’ai rencontré un Avatar du nom de Max, et je me suis lié d’amitié avec lui. Au début je pensais qu’il représentait une menace pour nous, mais avec le temps, j’ai pensé que je pouvais lui apprendre énormément, autant qu’il pouvait m’apprendre. J’ai passé un certains temps avec lui. Puis un jour, j’ai pris la décision de lui faire rencontrer mon peuple. Mais ce fut ma plus grosse erreur.au lien d’aider mon clan, il à fait venir des humains avec des armes. Ils ont massacré mon clan, femmes, enfants, vieillards, personne n’a été épargné. Et je n’ai pas pus les sauver. J’aurais pu empêcher cela, mais par ma faute, ils sont tous morts.alors j’ai retrouvé Max et ses hommes, et je les ai massacrés. Je n’ai épargné personne. Puis j’ai continué, encore et encore. Mais un jour les humains sont partis, me laissant seul avec ma douleur.


Illyria écouta avec douceur, sans l'interrompre; sans se départir, malgré ce qu'elle pouvait penser ou ressentir, du léger sourire amical qui flottait sur ses lèvres.

En réalité son esprit bouillonnait, elle comprenait la peine, la colère, la haine de ce jeune Na'vi, elle comprenait à quel point il devait s'en vouloir, mais elle ne pouvait le lui dire ainsi, elle avait le recul nécessaire, celui que lui n'avait pas, pour comprendre que ce n'était pas sa faute.

Lorsqu'elle fut sure qu'il avait fini de parler elle le regarda de ses grands yeux jaunes et brillants et dit, d'un ton doux :

"Ma mère disait souvent : "Celui qui accorde sa confiance n'est jamais dans l'erreur". Ce n'est pas tout à fait vrai mais d'une certaine façon c'est ce que tu as vécu.
Cet...humain, Max, tu lui as accordé ta confiance, et même s'il ne la méritait pas, ce n'est pas toi qui étais dans l'erreur en la lui accordant, mais lui qui s'est détruit, même s'il n'en a pas eu conscience, en la trahissant.
Je ne peux imaginer ce que tu ressens, et à quel point ce que tu as vécu est difficile, et ce que tu ressens complexe, mais je sais que la colère, la vengeance, le meurtre, le carnage, ne te soulageront pas."


Elle leva les yeux vers le ciel, puis offrit tout son visage au soleil, ses bras tendus, montrant la forêt autour d'elle, mais englobant d'une certaine façon plus que cela, elle englobait la terre, le ciel, les arbres, les animaux, Pandora et surtout Eywa.


"Tu as perdu de vue l'essentiel dans ta quête de rédemption, dans ta quête de vengeance, tu t'es éloigné de ce qui compte, et il ne faudra pas longtemps pour que ton Nantang s'éloigne de toi lui aussi, si tu ne retrouves pas ta route."


Elle posa de nouveau son regard sur lui


"Accompagne-moi dans les montagnes sacrées, Eywa n'y est présente que dans nos cœurs, il y a peu d'arbres et peu d'animaux pour te la rappeler, tu y trouveras un repos bénéfique, une retraite loin de tout qui te permettras de te poser les bonnes questions."


Elle le regarda un instant et répéta :

"Tu n'étais pas en tort en accordant ta confiance, comme je ne suis pas en tort en t'accordant la mienne. Ce Max a eu tort de te trahir, et tu te détruirais si tu trahissais cette confiance que je t'offre."
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Jeu 7 Jan - 11:21

[hrpg] désolé, un post court qui a mit du temps à venir, mais je croule sous le travail[/hrpg]

L’accompagner dans les montagnes sacrées ? Jamais Beubeu n’aurait eu cette idée. Il la trouvait d’ailleurs assez folle. Mais il était touché par ce qu’elle avait dit.

"Celui qui accorde sa confiance n'est jamais dans l'erreur".

Cette phrase résonnait dans l’esprit de Beubeu, il avait tout perdu, tout en lui n’était que mort et désolation. Et pourtant elle ne partait pas. Elle disait même vouloir lui accorder sa confiance. Elle lui répétait que la faute revenait à Max.

-tu penses vraiment qu’une retraite dans les montagnes sacrées pourrait m’être bénéfique ?

Beubeu n’était pas vraiment rassuré à cette idée, il n’aimait pas allez en territoire inconnu, il préférait largement rester dans la forêt, au moins il était un territoire familier. Mais elle avait raison, il fallait qu’il s’éloigne de tout.
Beubeu regarda Tsuch’ok qui était tranquillement allongé sur le sol, attendant la suite. Il avait vraiment peur de perdre son seul ami. Puis il regarda à nouveau cette Na’vi, elle avait quelque chose de spécial, un sentiment qui poussait Beubeu à lui faire confiance, même si tous ce qu’il avait apprit le poussa à faire le contraire.


-tu sembles sûr de pouvoir m’aider à trouver une autre voie, alors très bien, puisque tu m’offres ta confiance, je l’accepte et en échange, je t’offre également la mienne.

Il tendit le bras, comme pour sceller ce pacte.

-j’accepte de te suivre dans les montagnes sacrées.
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Jeu 7 Jan - 12:16

Illyria le regarda hésiter, il semblait perdu, mais elle savait qu'il se perdrait plus encore en terrain familier où tout lui rappelait son passé et ce qu'il considérait comme son erreur.
Elle sourit quand il se décida à accepter et inclina légèrement la tête en signe d'assentiment lorsqu'il lui offrit sa confiance.


"Dans ce cas ta première épreuve sera de monter dans nos montagnes, elles sont difficiles d'accès sans Ikran, plus encore avec un Nantang qu'il te faudra soit laisser en forêt soit aider à grimper.
Je te guiderais si tu le désire, mais je ne pourrais t'aider ou te tendre la main, souvent le chemin parcouru compte plus que la destination, c'est encore plus vrai lorsqu'on parle de guérison."

Elle le regarda droit dans les yeux et ajouta

"Je ne te promets rien, Beubeu, je ne peux que t'offrir une opportunité, ce que tu en feras, ce qui en sortira, dépendra de toi."
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par beubeu le Jeu 7 Jan - 15:09

Beubeu s’assit à coté de Tsuch’ok, il le caressa lentement. Il ne voulait pas le laisser, mais il savait que cette épreuve serait dure et il ne voulait pas lui faire subir cela. Alors il fit une chose qu’il n’avait pas fais depuis longtemps. Il prit sa tresse et fit une connexion avec son animal.

Ses yeux se dilatèrent brusquement, il ressentit d’un seul coup toutes les pensées de son ami. Il put alors lui demander véritablement ce qu’il voulait. Il perçut ne nombreuses images, des sons, des sentiments. Il comprit alors que Tsuch’ok était très attaché à la terre, et que cette épreuve serait très dur pour lui.

Beubeu rompit alors la connexion. Il fixait son Nantang dans les yeux.


-mon ami, tu m’as suivit toutes ces années, et pour cela je t’en remercie, mais aujourd’hui nos routes se séparent, il faut que je fasse ce voyage seul.

Tsuch’ok avait déjà compris cela durant la connexion, il lui lécha le visage, et poussa un hurlement.
Puis Tsuch’ok se retourna et parti vers la forêt. Mais juste avant de disparaitre, il se retourna et aboya, comme pour adresser un dernier adieu.


-adieu mon ami, j’espère te retrouver plus tard.

Des larmes coulèrent sur les joues de Beubeu, il resta là un moment sans bouger, fixant la direction dans laquelle Tsuch’ok était parti. Il venait de se séparer de son dernier ami.

Puis il se retourna vers Illyria et lui tendit sa lance et l’os d’Angtsik.


-ce sont mes derniers liens avec mon passé de Sentinelle. Je te les confie. Rassures-toi, j’ai ce couteau qui me sera largement suffisant. Alors, je suis prêt, par où dois-je me diriger ?

Le regard de Beubeu avait changé, il était sûr de lui. Il avait prit sa décision, soit il réussirait à ce départir de sa haine pour trouver le vrai chemin de la rédemption, soit il ne reviendrait jamais.


[HRPG] je te laisse finir ce RP Illyria, je pense que c’est le bon moment pour le finir[HRPG]
avatar
beubeu

Messages : 58
Niveau : 20
Date d'inscription : 30/12/2009
Age : 30
Localisation : cergy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Illyria le Jeu 7 Jan - 15:27

Illyria s'éloigna, respectant l'intimité de ces deux êtres liés par des sentiments et des souvenirs et attendit qu'ils se fassent leurs adieux.
Quand Beubeu se redressa pour lui tendre sa lance et l'os qui semblait être important pour lui elle les prit avec un sourire et hocha la tête, comme pour dire qu'elle en prendrait grand soin.
Puis elle s'éloigna de la clairière, après avoir sifflé pour avertir son Ikran qu'elle rentrait à pieds et qu'il pouvait aller à sa guise pour l'instant.
Ils traversèrent la forêt moite dans cette fin de matinée et lorsque les arbres se firent plus rares et que les montagnes furent enfin en vue elle se tourna vers Beubeu et lui montra une chemin qui semblait, de liane en liane, monter vers les énormes blocs de pierre.


"C'est par là, j'ouvre le chemin, ne te perds pas, je ne t'aiderais pas."

Elle sourit pour atténuer la dureté de ses propos, dureté feinte et en même temps essentielle et commença à grimper, agile et leste, de liane en branche et de branche en liane.

[Fin. Suite dans les montagnes flottantes.]
avatar
Illyria

Messages : 146
Niveau : 62
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 33
Localisation : Montagnes flottantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une mâtiné ensanglantée [TERMINE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum