Le système Alpha Centauri

Aller en bas

Le système Alpha Centauri

Message par Smaak le Lun 31 Mai - 18:52

Le système Alpha Centauri



Situation:
aproximativement à 4,37 années-lumière (41 300 000 000 km) de la Terre.

Description:

Alpha Centauri, l'étoile la plus brillante dans la constellation de Centaurus lorsque l'on regarde dans un télescope, est composée en réalité de trois étoiles en orbite les unes autour des autres. Ce triple système solaire est constitué de deux étoiles semblables au Soleil, Alpha Centauri A et Alpha Centauri B, et d'une naine rouge, Alpha Centauri C.



Alpha Centauri, système solaire trinitaire, est la constellation la plus proche du système solaire de la Terre. Alpha Centauri A (ou ACA pour les astronomes) est la plus grosse des trois, d'environ 20% plus grande que notre soleil. ACA est remarquable que parce qu'elle sert de soleil à Pandora, planète de la seule race d'êtres conscients connue.

Alpha Centauri B (ACB) est plus petite que notre soleil d'environ 15%. Elle doit sa couleur orange au fait qu'elle soit plus froide que son étoile voisine, de 100 degrés Kelvin.

Alpha Centauri C (ACC) est une naine rouge, mesurant seulement 20% de la taille de notre Soleil et bénéficiant de moins de la moitié de sa température. ACC n'émet qu'une faible lumière rouge, au lieu du jaune éclatant de notre Soleil ou d'ACA.
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Découverte

Message par Smaak le Lun 31 Mai - 19:17

Découverte



Q
uand le premier vaisseau spatial est arrivé sur Alpha Centauri B, les trois grosses planètes telluriques (sur les cinq du système) se sont révélées dénuées de vie. Contrairement à Venus, Aphrodite n'avait presque pas d'atmosphère. Une autre planète, Gaïa, avait souffert d'un "emballement de l'effet de serre". Sur Arès, un taux de 90% de nitrogène dans son atmosphère et trop peu de dioxyde de carbone rendaient impossible une terraformation. Vulcain et Hermès étaient des enfers dépourvus d'air, tout comme Mércure.

L
es explorateurs étaient déçus. Ils avaient peu d'espoir de trouver mieux dans le système Alpha Centauri A. Les deux planètes rocheuses qu'ils avaient repérées en chemin au moyen d'un télescope étaient en orbite bien au-delà de la zone habitable.

Mais le système Alpha Centauri A leur réservait en réalité d'agréables surprises. La planète Coeus, eu centre de la zone habitable d'ACA, arborait un vortex d'orage, beaucoup plus gros que la grande tache rouge de Jupiter. Les astronomes rebaptisèrent la planète "Polyphemus", en référence au Cyclope qu'affronta Ulisse, le héros du fameux poème épique d'Homère. (Le nouveau nom fut adopté de manière officielle après le retour de l'équipe sur la Terre, soit environ huit ans plus tard.)

Plus frappant encore que le gigantesque orage de Polyphemus, il y avait ses lunes : sur plusieurs d'entre elles (6 000 kilomètres de diamètre) on apercevait des nuages et des océans. Les capteurs télécommandés révélèrent la présence de nitrogène et d'oxygène dans les atmosphères de cinq lunes parmi les six ; ce type d'atmosphère ne pouvait s'expliquer que par la présence de formes de vies rattachées à des cycles de carbone.

Certes, d'autres grands satellites possédaient d'importantes surfaces d'au, mais leurs atmosphères trop ténues n'étaient constituées que de nitrogène et de dioxyde de carbone, ce qui signifiait l'absence de vie.

_________________


"Oeyä swizaw nìngay tivakuk
Oeyä tukrul txe'lanit tivakuk
Oeri tìngayìl txe'lanit tivakuk
Oeya txe'lan livu ngay."
avatar
Smaak
Admin

Messages : 192
Niveau : 47
Date d'inscription : 30/12/2009

Qui êtes vous?
Spécialité:
Capacités:
Vitalité:
10/10  (10/10)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum