Olo'eyctan..[FINI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Olo'eyctan..[FINI]

Message par Faruk le Sam 23 Jan - 19:44

Ma destiné fût tout sauf prévisible, en effet si l'on m'avait dit 10 années plus tôt que j'allais devenir Olo'eyctan de ce village j'aurai probablement rit a m'en décrocher la mâchoire...d'ailleurs aujourd'hui encore cela me semble irréel.

Oui..car lorsque j'étais plus jeune je n'étais absolument pas taillé pour ce rôle, mon corps tout entier suintai la joie de vivre et le bonheur, je n'étais que l'un de ces chasseurs naïfs, plein de rêves, plein d'espoirs. Je n'avais pas encore compris que le monde dont je voulais devenir le héros était aussi putride que les charniers dont il était recouvert.

A cette époque j'étais en quête de puissance et de gloire dans le seul but de me faire un nom, il fût donc naturel pour moi de tenter de dompter l'insaisissable Toruk. Et ainsi acquérir une reconnaissance défiant l'entendement..mais comme vous pouvez aisément le deviner, jamais je ne mis la main dessus. Le plus drôle dans tout cela fût que je devint ivre de vengeance et de toutes ces choses qui n'ont plus eu de sens après ce terrible incident.

Cela arriva par une belle journée ensoleillé, le genre qui ne présage rien de mauvais et qui au contraire vous remplit d'une certaine allégresse. Je me reposai tranquillement, au pied d'un magnifique arbre a l'orée de la forêt. Le sommeil me berçait doucement sans aucun heurt. C'est alors qu'un bruit assourdissant me tira de ma douce rêverie, et qu'au détour d'un chemin je les vis, ces humains de la RDA . Dans tout les cas il ne donnaient pas l'air d'être d'innocente personne, ce qui me poussa a me relevé en hâte. Malheureusement il était bien trop tard pour fuir. En une fraction de seconde mon destin fût scellé, et aucune chance ne me fut laisser.
On m'immobilisa rapidement, puis un coup vif presque imperceptible entailla cruellement ma gorge, me jetant a terre dans un concert de cris étouffés. Mes assaillant ne prirent même pas la peine de m'achever, pensant sûrement que ma vie s'éteindrait au terme de quelques instants douloureux. Ils avaient tort, et je fût donc laisser pour mort, comme la misérable chose que j'étais devenu, un pauvre animal blessé essayant désespérément de survivre. Finalement j'étais bel et bien vivant, et ce n'était pas ma bonté d'âme, ni la négligence de mes agresseurs qui m'avait sauvé, non c'était mon instinct de survie, ni plus ni moins.

Et ma recompense fût la vérité. Car c'est incroyable avec qu'elle lucidité l'on voit les choses lorsque petit a petit la vie semble nous quitté.

Quelques années plus tard, alors que j'étais en chemins vers les magnifiques îles flottantes de Pandora, je fût stoppé dans mon élan, le sol était joncher de cadavres de Na'vi, des femmes et des enfants mais pas hommes au sol, cette vision morbide m'était insupportable et les souvenirs des hommes de la RDA me hanté à nouveaux. Un peu plus loin je vis une enfant empaler sur un pieu en signe de trophées de chasse et je savais que ce n'était pas un acte Na'vi. Les humains, ces êtres démoniaque avait encore frappé mon peuple.



Soudain, un hurlement de terreur me glaça le sang, le hurlement d'une femme surement, en hâte je repris mes esprits et courra vers cette femme en détresse. Une centaine de mètres plus loin j'aperçus le reste d'un village, là aussi le peuple du ciel avait frappé, mais là il y avait des survivants notamment des femmes qui étaient toujours vivante et à bout de force.

Une femme s'agrippa à ma cheville et me supplia de l'aider, je ne pouvais refuser d'aider mon peuple surtout face à ces démons. Je pris une pelle et commença à mettre les corps sous terre, je me suis occupé des blessés , j'ai reconstruis le village et pour finir je suis partis prévenir tout les Na'vis pour faire en sorte que tous les villages soient mis au courant de ce terrible drame. Par la suite mon peuple ferma toutes les écoles humaines et déclara la guerre contre le peuple du ciel ouverte.

Quelques semaines après ce drame je revenais enfin dans le village dévaster, La Tsahik du village s'approcha de moi et m'enlaça, tous les autres se mirent autour de moi. Le vieux Olo'eyktan d'un village voisin, celui des chevaucheurs d'Ikran, avait entendus parler de moi. Il était vieux et malade et n'ayant pas de descendance il lui fallait un successeur, Illyria, la tsahik de ce village ne devait pas être mis au courant de cette affaire donc discrètement l'Olo'eyktan me demanda si par hasard je pourrais prendre la relève. Après ma réponse positive il me proposa donc une épreuve pour tester mon courage et mon engagement dans le clan, je devais dompter un Ikran, mais pas n'importe quelle Ikran, elle parlait de Ska'a le mâle dominant que tous les chevaucheurs redoute. Le chemin jusqu'au nid fût long et difficile mais l'idée d'affronter ce monstre me terrifier d'avantage. Arriver au nid je vis des milliers d'Ikran et aucun qui semblait plus gros que les autres, je demandais alors à la Tsahik de me montrer la bête à chevaucher, elle me dit d'avançait car personne trouve Ska'a c'est lui qui te trouve. J'eu à peine le temps de faire quelques pas qu'un superbe Ikran mâle venait de se poser devant moi, pendant quelques minutes le prédateur m'observer quand soudain il essaya de me mordre, je réussis à esquiver l'attaque mais je savais qu'à la moindre erreur je pourrais dire bonjour à Eywa. L'ikran plongea soudainement dans le vide, pris par une forte montée d'adrénaline je plongeais à mon tour dans l'infinis vide de la montagne. Pendant ma chute je réussis à atteindre l'Ikran et dans une danse macabre je réussis à faire le Tsahaylu avec le terrifiant Ska'a. Le quelques membres du clan des chevaucheurs persuader de ma mort se mis en route vers le village lorsque tout à coup je surgis du gouffre et dans un instant merveilleux je poussais un cri de joie intense, c'est ainsi que je suis devenu le nouveau 'Olo'eyctan du Clan des chevaucheurs d'Ikran.

Quelques lunes plus tard je recrutais les meilleurs guerriers des villages voisins pour attaquer le camps des Hommes, la suite vous la connaissez déjà..
avatar
Faruk
Olo'eyctan

Messages : 82
Niveau : 35
Date d'inscription : 14/01/2010
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum